Castel de Nancy

Forum RP du Chateau de Nancy dans le jeu Royaumes Renaissants (www.lesroyaumes.com)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les consignes pour la crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeJeu 14 Oct 2010 - 22:58

Je répète ici, ce que j'ai dit dans la discussion sur les persona non grata....


1- On suspend les procédures judiciaires jusqu'à nouvel ordre.

2- On les retire de la liste des ennemis de nos deux armées. Si ce n'est pas déjà fait.

3- On retire certaines lances des armées. Je maintiendrai le minimum pour Vaudemont dans l'armée. 1 Lance ou 3-4 soldats. Suffisamment pour se défendre si l'armée croise un ennemi....
Pour nancy, on maintient le niveau, jusqu'à dimanche. Ensuite, nous aviserons.

4- Les soldats restent sur le pied d'alerte: en lance ou groupe complet et à 1 journée de la capitale, ils attendent les ordres avant de vaquer à leurs occupations.

5- A Nancy: On mande 1 soldat de faire le lien avec le maire pour réagir en cas d'alerte.

6- Les marchandises du castel seront protégés à 90% dans des mandats attribué. On peut garder un mandat non attribué chaque soir.

7- Les mairies maintiennent toutes leurs marchandises sous mandat.

8- L'action diplomatique et notre comportement à tous va tendre vers un apaisement. Nos déclarations doivent être des plus polies et courtoises. Nous ne devons plus les traiter comme des brigands mais comme des hommes dont le Grand Inquisiteur se porte garant.

8- On remercie tous et chacun pour le travail remarquable qui a été fait.


Ces mesures sont valables tant et aussi longtemps que ces visiteurs ne mettent pas les pieds à Nancy. Voila... chacun des conseillers sait ce qu'il doit faire. Je me fie sur vous pour transmettre les remerciements tout comme les consignes.



De mon coté, je me rendrai à Vaudemont pour assister à la messe dominicale ou sont conviés ces visiteurs. D'ailleurs, j'encourage tout les membres du conseil à assister à la messe ce dimanche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig von frayner
Feu l'Empereur/ l'Impératrice du Saint Empire Germanique
Ludwig von frayner

Date d'inscription : 24/08/2009
Nombre de messages : 1075
Nom RR (IG) : Ludwig_von_frayner
Localisation : Lorraine, Epinal

Champs et Metier : Holy Emperor
- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 15 Oct 2010 - 20:12

Hum... Je suis d'accord pour reprendre le dialogue,
Et apaiser une situation que devient de plus en plus délicate.

Cependant, je viens de constater que Lorad venait de monter un feu de camps,
Sur la place publique nancéienne (en gargote)...
Et d'après ses paroles, tout semble laisser croire à une radicalisation de leur mouvement.
Mouvement, qui en plus de porter un nom hostile "La cosa nostra", semble nous avoir déclaré la guerre.

Alors le dialogue, oui, mais pas à n'importe quel prix.

Un discours officiel pour clarifier la situation, me semble nécessaire sinon indispensable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zahra.2
Grand du Duché
zahra.2

Date d'inscription : 18/07/2008
Nombre de messages : 3417
Nom RR (IG) : Zahra.2
Localisation : ici et là

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 15 Oct 2010 - 20:50

Sabifax je rejoins Ludwig, va falloir remettre le sablier dans le bon sens,
pour ma part si je devais suivre mon impulsion, nous sommes en guerre , donc nulle question de supprimer leur nom de nos listes ennemis, qu'ils aillent faire pénitence avec leur armes ailleurs , si non on va les rejoindre avec les armes on verra si la pénitence se fera pacifiquement ou pas.
Il s'en va de la fierté du duché on a peut être pas beaucoup d'homme certes, on est peut être pas riche certes, mais on ne se laissera pas abaisser à obéir aux chiens d'un maître, cardinal ou pas.

Ce cardinal a déjà foutu sa \"Défection\" en Anjou j'espère qui ne compte pas remettre le paquet en Lorraine, faut arrêter le cirque là !

Si non, je m'en vais créer la ligue Force Jaune quitte à cramer autant cramer mais avec fierté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caoimhim
Intervenant majeur
caoimhim

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 1721
Nom RR (IG) : caoimhim
Localisation : Verdun, Lorraine

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 15 Oct 2010 - 21:04

Hem hem, on dissout les lances ou pas?

En ce qui concerne ces pélerins...j'ai du mal a me faire a l'idée qu'une bande de gibiers de potence ait pu berner un cardial, éclairé par les lumières du très haut.
Je ne vois donc que la solution de leur faire confiance...

d'autant que d'un point de vue militaire, les garder en liste d'ennemi n'a de sens qu'en maintenant des armées suffisamment fortes pour pouvoir les vaincre, et que le maintient de telles armées pour une durée indéterminée est largement au dessus de nos moyens...

L'appaisement, que ce soit pour des raisons confessionnelles, qui moi me touchent, ou pour des raisons stratégiques, me semble la meilleure des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 15 Oct 2010 - 21:21

Voici ce que m' a dit Sabifax entre deux portes ce soir.

Citation :
Nous ne pouvons pas maintenir la mobilisation...On ne pourra pas payer...
et je préfère reposer les hommes car pour l'instant c'est diplomatique.
et qu'ils pensent qu'on est en alerte.
Donc on se repose.

1 lance dans l'armée suffira
sauf si un changement se produit
mais de toute façon...
ils ont été retiré de la liste d'ennemi,^^
Donc ça sert plus à rien... de mobiliser.sauf dépenser 700écus/jour
et qu'ils se dispersent...
comme ça les "pèlerins" ne verront rien
ils croiront qu'ils sont dans l'armée encore

donc j'ai demandé à la lance de seingneuraslan et à la lance de Caoi de quitter l'armée de Melrikk demain.
mais de rester vigilent tout de même.
Seul ma lance reste avec Melrikk pour le moment.

Le seconde lance venue en renfort reste aussi sur Epinal pour le moment.
Ils ne nous coutent rien puisqu'ils peuvent prendre un travail.
Revenir en haut Aller en bas
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 18:54

Capitaine Isis, Pouvez vous nous confirmer que la démobilisation partielle de l'armée de Melrikk a été faite ?

Je demande la même chose aussi pour l'armée de Promether. Qu'il ne garde que 2-3 hommes avec lui pour défenre à l'intérieur des remparts.

D'ailleurs, on peut profiter de la présence de l'OST pour donner un congé au maréchal de Nancy et celui de Vaudémont. Monsieur le Prévôt, qu'en pensez vous ??? Je sais que pm à Vaudemont, pourrait être très utile dans sa forge. * sourit *


Vous devez tous être conscient que les finances n'allaient pas bien et ca ne s'améliore pas.
Si cette crise dure.... il faut nous préparer. La situation est stable pour l'instant et elle devrait le rester le temps que la diplomatie agisse.
Ensuite, nous ne pouvons rien garantir... ça dépendra de la réponse du camerlingue. Je me suis un peu renseigné sur lui, il parait qu'il a l'excomunication facile.

Mais soyons certains d'une chose, si ces hommes se sentent laché par le camerlingue.... alors ils n'auront plus rien à perdre et c'est à ce moment là que nous devrons réagir vite.








_________________
Les consignes pour la crise Blasonsabimini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankis
Intervenant majeur
Ankis

Date d'inscription : 01/12/2008
Nombre de messages : 1327
Nom RR (IG) : Ankis
Localisation : St-Dié

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 19:38

Le camerlingue sait ou sont ses amis, mais ils sait encore mieux ou sont ses intérêts, la chute des Domini Canis sera pire que le courroux du Cardinal, je ne crois pas a leurs repentance ils ont toujours leurs réseaux.

Pour les congés des maréchaux, je vais leurs proposer de prendre du repos, ils le méritent bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyann de Belrupt
Intervenant majeur
Cyann de Belrupt

Date d'inscription : 18/06/2009
Nombre de messages : 1480
Nom RR (IG) : Cyann
Localisation : Vaudémont

Champs et Metier : Mairesse de Vaudémont Maitresse de vos démons
- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 19:48

en 6 jours, nous avons dépense plus de 2000 écus sonnants et trébuchants et la note va s'allonger.
on peut dire ce que l'on veut, menacé ou pas nous ne POUVONS pas payer 18 écus par jour et par soldat et entretenir autant de soldats et de maréchaux.

au passage il faut croire qu'ailleurs c'est aussi ce qui se passe car soit les impôts sont plus élevés soit les payes sont moins hautes voir on fait appel au bénévolat.... soit tout en même temps...

il y au delà de la menace ou pas représenter par les pèlerins une réflexion de fond a mener sur le sujet du budget ducal.

ensuite je me suis souvenu d'un truc sur le camerlingue ...

je vous ai retrouvé l'article.


Citation :
PARIS (AAP) - C'est la question que l'on peut se poser à la lecture de la récente annonce de mise à l'index prononcé par Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, ce 14 septembre 1458. Annonce qui, au delà de la stupeur et de la consternation ou des applaudissement et de la liesse qu'elle a pu provoquer chez de nombreux fidèles, suggère un nouveau rebondissement dans l'affaire de l'Angevinisme en Anjou. Avant de tenter de répondre à cette question, il convient tout d'abord de revenir sur la chronologie des faits qui ont mené à cette excommunication de masse.



Le 19 mai 1458, Sa Grasce Aurélien Marc-Antoine de Penthièvre , XXVIe Duc d'Anjou, fait modifier le coutumier angevin et un article concernant la religion est rapporté quelques jours plus tard aux autorités romaines. L'article incriminé est le suivant : "Article 46- L’Anjou est maître de son droit religieux qui est l’Angevinisme sur le diocèse et les cures angevines. Nulles institutions ne pourra affirmer le contraire. Le Duc nomme le plus valeureux serviteur du Très-Haut, évêque d’Anjou."

En réponse à cette annonce, l'Eglise Aristotélicienne réagit le 24 du même mois au travers d'une convocation par devant la Congrégation de la Saincte Inquisition d'Aurélien, Duc d'Anjou, et le frappe d'interdit dès la fin de son mandat. Sont également convoqués les membres de son conseil sans que des mesures conservatoires ne soient prises à leur encontre. Ainsi, le 26 mai, le procès inquisitorial d'Aurélien et de son conseil s'ouvre et ne sera jamais achevé, Monseigneur Wilgeforte de Torretta-Granitola , archevêque d’Avignon, préfet du Saint-Office romain et de la villa San-Loyats, cardinal inquisiteur en charge du procès étant forcée de s'aliter. La maladie l'emportera et son décès a ainsi été annoncé officiellement ce 10 septembre.

Le 17 juin, Sa Majesté Levan le Troisième fait parvenir missive au Duc d'Anjou et l'enjoint vivement à trouver terrain d'entente avec Rome avec l'aide de la Curia Regis.

Le 02 juillet, le Duc d'Anjou annonce d'une part la nomination d'un nouvel évêque d'Angers, Eloise de Guérande remplaçant Otto von Karolinger, et d'autre part, il lance un appel à discussions entre l'Anjou et les autorités romaines. Un compromis était sur le point d'être trouvé avant que la situation ne connaisse un revers inattendu, dans la nuit du 03 au 04 juillet, quand Son Eminence Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Grand Inquisiteur et Primat de Bretagne, fait l'objet d'une agression par l'armée angevine Vae Victis menée par le Duc 197856.

Le 08 juillet, l'Anjou après de nouvelles élections élit à nouveau comme régnant Aurélien, dont la liste remporte cinq sièges au Conseil, et lui permettant avec une autre liste issue du même courant de retrouver la place de Duc.

Fin août, Eloise de Guérande, évêque d'Anjou, abjure la foi angeviniste et démissionne de son poste. L'EA nomme alors à sa place Monseigneur Graoully tandis qu'Otto von Karolinger, prélat du diocèse d'Angers déclare cette nomination nulle et non avenue.

Dans une annonce en date du 03 septembre, la Curie d'une part et l'Alliance du Ponant et le Duché du Berry d'autre part scellent un accord de principe sur le retrait des Sanctes Armées de la ville d'Angers, qui stationneront hors de la ville jusqu'aux nouvelles élections et à la suppression de l'article schismatique dans le coutumier angevin. Ce même accord stipule que la Sainte Inquisition s'engage à enquêter sur l'ensemble des événements ayant eu lieu durant le conflit.

Le 14 septembre, Clodeweck de Montfort-Toxandrie, cardinal camerlingue, cardinal-archevêque de Tours, Primat de Bretagne, Cardinal Chancelier de la Sancte Inquisition, duc de Montforzh annonce la mise à l'index de 26 personnes parmi lesquelles les conseillers des deux conseils d'Aurélien, les membres de l'armée du Duc 197856, des non baptisés, un spinoziste et la fille de Marie Alice Alterac, Petit Maitre de France et Pair de France, qui pourtant avait fait acte de contrition avant l'ajournement prématuré du procès.

La vélocité exceptionnelle de l'Église Aristotélicienne dans cette affaire peut surprendre. Mais cette rapidité n'est pas exempte d'entorses au droit canon pour la satisfaction de vieux griefs de Rome envers l'Anjou. La justice d'Eglise a ceci qu'elle est procédurière, et la menée d'un procès inquisitorial et les conséquences qui en découlent, sont ainsi parfaitement décrites dans le Droit Canon. Mgr Clodeweck a ainsi oublié quelques aspects fondamentaux de la procédure qui rendent ainsi les excommunications prononcées arbitraires et sans fondement juridique.

Premièrement le temps de la période de grâce : celle-ci dure généralement entre quinze et trente jours, précédant l'ouverture du procès. Il est à noter que le temps accordé par Mgr Clodeweck aux angevins pour demander la grâce de l'Eglise fut de cinq jours à partir du dix septembre 1458. Laps de temps bien insuffisant pour être averti, préparer sa demande, sans oublier les retraites de certains, et que la période n'est guère propice à la res publica après la fin de l'été, entre la fin des moissons et le début des vendanges. A noter plus particulièrement que Mgr Clodeweck n'attendit pas la fin de la période de grâce pour prononcer les excommunications, qui furent publiés dans la journée du quatorze septembre.

Deuxièmement, l'appel des témoins pour la période de grâce : la méthode de Mgr Clodeweck fut originale, puisqu'il ne cita aucun nom de témoin pouvant faire appel au pardon de la Sainte Eglise. Se pose alors la question, qui n'est habituellement que rhétorique : comment demander grâce si l'on ne se sait pas coupable ? Nombreux dans la liste écrite par Mgr Clodeweck se découvrent ainsi excommuniés sans en comprendre la raison, sans savoir qu'ils étaient accusés, et bien entendu sans avoir eu le temps de faire une démarche de repentance auprès de l'Eglise Aristotélicienne.

Troisièmement, le procès inquisitorial : celui qui n'eut pas lieu pour juger les accusés (et non les coupables). Le premier procès qui fut mené par Mgr Wilgeforte fut ainsi interrompu par la mort tragique de l'Archevêque, une femme droite et respectueuse de la Justice. Aucun juge inquisitorial ne reprit la suite du procès qui fut ainsi abandonné. Comment condamner alors les accusés de ce procès alors qu'il y a ce terrible vice de forme ? Alors que leur culpabilité ne fut pas prouvée ! La période de grâce prononcée par Mgr Clodeweck aurait ainsi du d'après le droit canon donner lieu à la tenue d'un procès inquisitorial. Or quatre jours après cette fourberie furent prononcées les excommunications, sans laisser la possibilité aux accusés de se repentir, alors que sur les lèvres des prélats ne cessent d'être murmurés que l'Eglise peut punir, mais qu'elle doit surtout pardonner. Il n'y eut pas de pardon dans cette liste d'excommuniés, visant sans distinction nobles, croyants non baptisés, anciens membres du conseil comtal ou des soldats ayant fait leur métier.

Et enfin le dernier point, qui est la non-définition des responsabilités et des degrés d'implication dans le projet de feu le Duc Aurélien. Car autant certains noms sont connus pour leur vigueur à vilipender l'Eglise Aristotélicienne, autant d'autres sont des anonymes, comme des soldats engagés dans la défense de l'Anjou, qui n'avaient pas le choix de leurs actes, des serviteurs du Très Haut, et enfin des accusés ayant fait acte de repentance. L'Eglise a ainsi condamné des fidèles aristotéliciens qui tentaient de défendre leur duché des armées comtoises, et qui n'avaient pas la possibilité de refuser d'obéir, à même hauteur que d'autres bien plus impliqués à mettre à mal l'Eglise Aristotélicienne.

Les paroles de Saint Arnvald, saint de la Justice, trouvent un écho exemplaire dans cette affaire "La recherche du juste milieu aristotélicien doit guider toute action humaine." Les actions de Mgr Clodeweck, de part leur précipitation, leur manque de discernement et du respect du droit canon ont failli à ce précepte, provoquant ainsi l'ahurissement de nombreux fidèles du Royaume. Ainsi ceux qui souhaitent faire appel de la décision de Mgr Clodeweck peuvent s'adresser à Mgr Graoully, évêque d'Angers pour tenter d'obtenir l'annulation de leur excommunication, et peut-être que ceux qui ne se sentent coupables de rien devraient également le faire, au cas ou.

Etrangement, à ce sujet, la Saint Inquisition, ayant probablement eu vent de ce projet d'article soumis le 18 septembre dans les locaux de l'AAP à l'approbation du rédacteur en chef, semble s'être souvenue du Droit Canon. Ce 18 septembre, Monseigneur Clodewek dans sa grande magnanimité a fait part dans une annonce à Monseigneur Graoully de son souhait de voir réouvert un procès inquisitorial et prolongé le temps de grâce offert aux accusés, puissent-ils se reconnaitre. Il ne reste plus qu'à espérer que c'est effectivement dans le souci de tendre la main à ses fidèles que l'Eglise Aristotélicienne revient si facilement sur ses décisions.

Nutrisco et Extinguo, pour l'AAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 20:57

Cela confirme ce que l'on m'a dit... Il excommunie plus vite que son ombre.

Mais, soyons vigilants.

Primo, il est le plus haut placé dans la hiérarchie de l'EA.
Deuxio, il tient quand même ses chiens en laisse... Mais qu'adviendra-t-il si la chaine se brise ?

Pour calmer le jeu, je vais demander une rencontre avec la dame Naudeas.


_________________
Les consignes pour la crise Blasonsabimini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 2:15

Isis, peux tu confirmer le statut pour les armées ?


Pour mon discours.... Voila ce que je vais communiquer.
C'est de nature à apaiser... Mais je refuse que l'on diminue notre vigilance.
Pour l'instant on les tient sur 3 niveaux:
1- Le camerlingue semble dans son tort.
2- On a les procès encore en cours et on va les garder ouvert, c'est un excellent moyen de les contrer. Si ils se déplacent à Nancy, on prononcera les jugements.... très sévère.
3- L'armée qui est à Vaudémont et celle à Nancy. Ils ne savent pas qui est dedans donc ils n'ont aucune idée de nos forces.... ou nos faiblesses.

Citation :

Communiqué du duché de Lorraine - 19 octobre 1458


Il y a plusieurs semaines, nous avons été avisé que des groupes armés avaient l’intention de se diriger vers notre duché. Nos alliés au sein de l’empire nous ont permis d’identifier certaines de ces personnes comme ayant un lourd passé de brigands et de pillards.

Nous rappelons que depuis le 30eme jour du mois de juin de l’année 1458, la Lorraine est sous loi martiale, et que nul ne peut franchir les frontières sans autorisation, au risque de le payer de sa vie.

Voyant ces groupes armés approchés de notre territoire, un décret de ‘persona non grata’ a été émis le 7eme jour d’octobre, les avisant sans aucune ambiguïté de la situation et leur laissant la possibilité de voir leur noms retiré de cette liste sur simple demande justifiée de leur part.

Malgré la loi martiale en vigueur et le décret ‘persona non grata’, au matin du 9 octobre nous avons constaté qu’ils ont franchi nos frontières. Au total, trois groupes armées sont progressivement entrés sur notre territoire sans nous envoyer la moindre demande de laissez-passer ni le moindre message nous indiquant le but de leur voyage ni leurs intentions.

Au vu des éléments dont nous disposions, et en application de nos lois, des mises en accusation pour violation de la loi martiale furent immédiatement portées contre ces individus. Dans leur plaidoirie de défenses, les accusés prétendent être de simple voyageur, venant visiter une nancéenne.

C’est après que des lorrains nous ont avisé que ces personnes avaient clairement menacé en taverne de mettre la lorraine ‘à feu et à sang’, et dans un souci de préserver la sécurité de notre duché, L’OST Lorrain a alors reçu l’ordre de les intercepter et des combats ont eu lieu à Vaudémont dans la nuit du 11 au 12 octobre.

Dans la soirée du 12 octobre, nous avons appris que ces hommes seraient membre d’un groupe, les ‘Domini Canis’, sous autorité de Naudeas La barillère, Dame de Farges et du Grand Inquisiteur, Camerlingue, son éminence Clodeweck de Montfort-Toxandrie et qu’ils seraient sur nos terres pour un pèlerinage.

Cependant, nous n’avons trouvé aucune annonce officielle ni sur cette garde, ni d’un pèlerinage faite au diocèse de Trêves, ni à Rome.

Relativement au concordat signé avec Rome et les traités afférents, il n'y a que la garde épiscopale, placée sous l’autorité du Vidame de Trêves et l'ordre Teutonique qui ont le droit de circuler en tout temps sur notre territoire. Nulle autre troupe n’a le pouvoir de circuler sans autorisation du duché.

La Lorraine est un duché ou les lois sont respectés et doivent être appliquées sans aucune distinction. Nous rappelons que nul n’est au dessus des lois qui régissent nostre duché.

Le duc, l’ensemble du conseil ducal et les membres de l’état major de l’OST, ne peuvent que relever les contradictions suivantes qui nous appellent à la vigilance:

- Ces individus au lourd passé pour la plupart d’entre eux se déclarent paisible voyageur, mais franchissent nos frontières, en groupe armé et sans autorisation.

- Les raisons de leur présence reste encore obscure : Ils ont commencé par se déclarer en simple voyage d’agrément et de visite courtoise à une nancéenne, puis ensuite comme pèlerins et membres d'une garde de l’inquisition.


Dans l’attente que la situation s’éclaircisse au sujet de ce pèlerinage et dans notre grande bienveillance, le déroulement des procès au tribunal a été suspendu. De plus nous appelons la population Lorraine à faire preuve de courtoisie envers ces visiteurs.

Nous souhaitons qu'hommes et femmes de Lorraine, pèlerins repentis, gueux ou nobles, se comportent selon les préceptes d’Aristote, et n’oublient jamais que l’amitié entre les hommes est une vertu qui nous rapproche du divin.

Puisse chacun, lorrains comme étrangers, faire preuve d’empathie et de se mettre à la place d’autrui pour comprendre à la fois le besoin de sécurité des lorrains et le désir de traverser pacifiquement notre contré par des voyageurs.

Que le Très-Haut nous aide à vivre en harmonie dans une Lorraine souveraine, régie par des lois, des coutumes, des principes et des valeurs chers à chaque être humain de bonne volonté.



Sabifax de Beauregard,
Duc de Lorraine.

Les consignes pour la crise Lorrainepjlb5uk2


_________________
Les consignes pour la crise Blasonsabimini


Dernière édition par sabifax le Jeu 21 Oct 2010 - 23:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybille_Von_Frayner
Notable
Sybille_Von_Frayner

Date d'inscription : 11/04/2008
Nombre de messages : 2088
Nom RR (IG) : Sybille_Von_Frayner
Localisation : Epinal

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 12:22

Excellent discours ! Je n'aurai pas fait mieux. Tout est dit. Apaiser est ce qu'on a de mieux à faire pour l'instant, c'est un fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig von frayner
Feu l'Empereur/ l'Impératrice du Saint Empire Germanique
Ludwig von frayner

Date d'inscription : 24/08/2009
Nombre de messages : 1075
Nom RR (IG) : Ludwig_von_frayner
Localisation : Lorraine, Epinal

Champs et Metier : Holy Emperor
- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 17:13

Je plussoie. Discours qui en plus d'être excellent, met bien les choses au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zahra.2
Grand du Duché
zahra.2

Date d'inscription : 18/07/2008
Nombre de messages : 3417
Nom RR (IG) : Zahra.2
Localisation : ici et là

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 17:47

* rejoint la discussion *

c'est tout bon Sab.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 18:01

J'ai fait quelques corrections....

Message à diffuser publiquement, gargote, ambassades, chambre des nobles.... toute l'armada.


_________________
Les consignes pour la crise Blasonsabimini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 19:26

Pour l'armée de Melrikk, il ne reste que ma lance.

Les autres se sont retirés comme demander.
Ils restent sur Vaudemont en cas de besoin.

pour Prom, je n'ai plus de rapport depuis le 13/10.
Cela m'étonne de sa part.

Bambou, il serait bien de le lui rappeler.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von frayner
Feu l'Empereur/ l'Impératrice du Saint Empire Germanique
Ludwig von frayner

Date d'inscription : 24/08/2009
Nombre de messages : 1075
Nom RR (IG) : Ludwig_von_frayner
Localisation : Lorraine, Epinal

Champs et Metier : Holy Emperor
- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeMer 20 Oct 2010 - 9:59

Pour la diplomatie, l'essentiel est fait ou est en train d'être fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeJeu 21 Oct 2010 - 23:16

Voila les dernières consignes militaire, suite à la lettre du camerlingue:

Citation :


Les soldats de Toul et de Verdun peuvent regagner Toul. Cependant, je ne souhaite pas voir les soldats être à plus d'une journée de marche de la capitale.

Les autres soldats restent à Vaudémont ou à un jour de marche de la capitale.

L'armée dePromether reste à l'intérieur des murs de la capitale avec 1 soldat.

L'armée de Melrikk garde 3 soldats au total jusqu'à la fin de l'élection municipale à Vaudemont, dans 5 jours. Pm m'a confirmé qu'il l'avait autorisé. Qu'elle se tienne prête à entrer dans la ville, au besoin.
Si jamais Lorad semble en mesure de remporter l'élection, nous la ferons entrer en ville. Il faut dans les rangs de l'armée une personne qui sera en mesure d'assurer le rôle de maire pendant quelques jours.



_________________
Les consignes pour la crise Blasonsabimini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 6:25

Ma lance va rester dans l'armée de Melrikk jusqu'à la fin des élections municipales.

Je vais donner l'ordre aux autres de rester dans les environs en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeSam 23 Oct 2010 - 19:27

Comme convenu lors de notre conversation privée Sabifax,

J'ai fait rentrer dans leur foyer les hommes de verdun.
Mais ceux aussi qui sont sur Vaudemont.
Seul ma lance et Floche sont restés dans l'Armée de Melrikk et jusqu'aux élections

J'ai reçu un pigeon de seigneuraslan.

Citation :
* Expéditeur : Seigneuraslan d'Eschweil
* Date d'envoi : 22/10/2010 - 20:51:49
* Titre : Communication

* Bien le bonsoir Capitaine,

Voilà plusieurs jours que nous n'avions pris contact Capitaine ; au-delà de suivre ce qui se passe en Gargotte et sur la halle de Vaudemont en plus de guetter l'avancée des dossiers au tribunal, j'aimerais avoir votre avis sur la situation. Vos peurs vos craintes mais aussi tout ce qui peut nous encourager.

J'attends de vos nouvelles;
Bien amicalement

S.Aslan

Voici ma réponse envoyé ce soir:

Citation :
Bonsoir Aslan,

Je suis désolée de n'avoir pu répondre à votre dernier pigeon.

Au vu de la situation, nous allégeons pour le moment les armées.
En effet, le duché ayant eu des garanties mais aussi dans un soucis d'apaiser les esprits, nous venons de lever un peu les alertes.

Je vous demande tout de même de rester au moins jusqu'à la fin des élections municipales de Vaudemont.
Si tout se passe comme nous l'espérons, nous vous libérerons vos compagnons et vous même.
Sinon nous serons dans l'obligation de reprendre la mairie et de refaire de nouvelles élections.

Au nom du Duc Sabifax, et de l'ensemble du Conseil Ducal, et au nom de tous les Lorrains, je tiens encore une fois à vous remercier de l'aide que vous nous avez apporté.

Bien amicalement

Capitaine Isis

Revenir en haut Aller en bas
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeJeu 28 Oct 2010 - 13:18

Le calme semble être de retour.

Isis, pour l'armée de Melrikk, que conseilles tu ?

Si elle entre dans les murs, elle sera doublement protégé derrière les remparts, on pourrait la laisser avec moins de soldat.

Peux tu nous faire une recommandation ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 8:24

Voilà ce que je propose et je crois que c'est la meilleur des solutions.
Ainsi tout le monde sera content.

Pour l'armée de Melrikk, nous restons aux portes de Vaudemont pour le moment.
Puis, nous restons toujours sur place et ce jusqu'au départ des "pèlerins" et du camerlingue hors du duché.
En attendant, nous pouvons aller travailler à la mine.

Mes hommes gagnerons des écus à moindres coup pour le duché.
Et ainsi nous serons sur place en cas de soucis.
Ensuite, et quand tout se revenu à la normal, nous démantèlerons les armées.


Revenir en haut Aller en bas
zahra.2
Grand du Duché
zahra.2

Date d'inscription : 18/07/2008
Nombre de messages : 3417
Nom RR (IG) : Zahra.2
Localisation : ici et là

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 8:37

La connétable se gratte la tête songeuse,

A partir du moment ou les personnes qui ont intégrées une armée vont travailler à la mine ou dans les champs, ils sont éjectées de l'armée.
Quand tu dis démantèlement, ça signifie que les personnes quittent l'armée ou bien, destruction des armées In Gratibus après le départ des pèlerins ?

enfin, si j'ai bien compris c'est qu'on garde l'armée de Mel aux portes de la ville que les sections se dispersent et vont bosser à la mine ou autre part à Vaudémont ainsi en cas de risque ils seront toujours là prêt à se rallier à nouveau à l'armée.


Dans ce derniers de figure,
le mieux serait de quitter l'armée et de dissoudre les lances,
car en cas de risque,
les "ennemis" potentiels verront que vous êtes en lances hors de la ville et que vous n'êtes pas ralliés à l'armée, sachant que le ralliement prend du temps ils auront le loisir de préparer un plan d'attaque, c'est que des spéculations, et suggestions, en espérant sincèrement que se ne sont pas du tout des ennemis au fina
l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caoimhim
Intervenant majeur
caoimhim

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 1721
Nom RR (IG) : caoimhim
Localisation : Verdun, Lorraine

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 22:30

oui, espérons le franchement...

ne pas oublier d'enlever tout les ennemis de la liste de l'armée vide, pour ne pas avoir le coup de l'armée de prom la dernière fois/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeVen 29 Oct 2010 - 22:40

C'est pour ca que je préfère qu'on entre l'armée dans les murs de la ville. Elle sera deux fois plus défendue et, du même coup on pourrait se passer du milicien et du maréchal en défense.

Le gain serait sur les deux niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitimeSam 30 Oct 2010 - 19:49

Nous ne sommes plus que 2 dans l'armée de Melrikk.

C'est à dire le lieutenant Slarkoss et moi.
Nous sommes bien dans Vaudemont.

Mais par contre, il me semble qu'il y a un milicien et un maréchal tout de même.
J'avais demandé que l'on vérifie que l'armée de Melrikk soit bien en ami avant d'ordonner notre entrée dans Vaudemont.



Par contre Zahra, et d'après Melrikk, nous aurions pu prendre du travail sans avoir à quitter l'armée.
Le seul problème aurait été en cas de déplacement imprévu.

voici sa réponse lorsque je lui ai demander si les soldats pouvaient travailler tout en étant dans l'armée.

Citation :
bonjour Capitaine

Je crois que ça se passe de cette manière dans ce cas de figure.

Le soldat peut postuler et il va travailler. Tout se passe bien si l'armée ne bouge pas et ne se bat pas. Dans le cas contraire, il est sorti de l'effectif de l'armée.

Le problème en cas de combat c'est qu'il n'est plus dans l'effectif pour la "bataille". Donc si tout les soldats travaillent, il ne reste plus que les non "travaillant", le chef d'armée, pour affronter le ou les ennemis.

Amicalement

melrikk

Je ne mets pas ta parole en doute, Zahra.
mais il me semblait bien que l'on pouvait travailler tout en étant dans une armée.
Je me souviens d'avoir prit du travail tout en étant dans l'armée de Nico à l'époque du mandat de Bambou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les consignes pour la crise Empty
MessageSujet: Re: Les consignes pour la crise Les consignes pour la crise Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les consignes pour la crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» un stuff +5 pa pour le lvl 100
» Mise en place d'une corne de brume
» Départ pour la Finlande!
» Stuff pour un Pandawa feu de cercle 134 minimum...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Nancy :: Donjon Central :: Grande Bibliothèque Lorraine et Archives du duché :: Archives de Lorraine :: archives des anciens conseils ducaux :: Archives des anciens conseils :: Archive du Duc Sabifax-