Castel de Nancy

Forum RP du Chateau de Nancy dans le jeu Royaumes Renaissants (www.lesroyaumes.com)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Sam 20 Juin 2009 - 16:55

L'exploitation des Mines en Lorraine

Mine 1 : Mine de fer - N° 131 - Noeud 511
Capacité maximale : 81 personnes
Villes : Épinal + [Saint Dié]


Mine 2 : Carrière de pierre - N° 132 - Noeud 513
Capacité maximale : 55 personnes
Villes : Vaudémont + Épinal


Mine 3 : Mine de fer - N° 133 - Noeud 528
Capacité maximale : 45 personnes
Villes : Toul + Vaudémont


Mine 4 : Mine d'or - N° 134 - Noeud 525
Capacité maximale : 45 personnes
Villes : Toul + [Verdun]


Mine 5 : Carrière de pierre - N° 135 - Noeud 515
Capacité maximale : 82 personnes
Villes : Vaudemont + Nancy


Mine 6 : Mine d'or - N° 136 - Noeud 527
Capacité maximale : 73 personnes
Villes : Toul + Nancy

Mine 7 : Mine d'argile - N° ? - Noeud 517
Capacité maximale : ? personnes
Villes : Nancy



anciennes cartes:
 
Ordre d'apparition des mines dans chaque ville

Epinal - Noeud 510 :
- La mine de fer d'Epinal (mine 1)
- La carrière de pierre d'Epinal (mine 2, avec Vaudémont)

Vaudémont - Noeud 514 :
- La carrière de pierre de Vaudémont (mine 2, avec Epinal)
- La carrière de pierre de Vaudémont (mine 5, avec Nancy)
- La mine de fer de Vaudémont (mine 3, avec Toul)

Toul - Noeud 526 :
- La mine d'or, au nord-ouest de Toul (mine 4)
- La mine d'or, à l'est de Toul (mine 6, avec Nancy)
- La mine de fer, au sud-est de Toul (mine 3, avec Vaudémont)

Nancy - Noeud 516 :
- La carrière au sud-est de Nancy (mine 5, avec Vaudemont)
- La carrière d'argile au nord-est de Nancy (mine 7)
- La mine d'or, à l'ouest de Nancy (mine 6, avec Toul)


Noeud 512 - Anciennement Verdun :
- La carrière de pierre, au nord-est de Verdun (mine 5, seulement pour Verdun)
- La mine d'or, au sud-est de Verdun (mine 4, avec Toul)

Noeud 524 - Anciennement Saint-Dié :
- La mine de fer d'Epinal (mine 1)


Dernière édition par zution le Mar 9 Avr 2013 - 10:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Sam 20 Juin 2009 - 17:06

SOMMAIRE

    1-Général
    2-Rendements
    3-Entretien
    4-Nombre de mineurs
    5-Travaux d’urgence
    6-Améliorations
    7-Gains ou pertes
    8-Les coûts de production

1-Général

Les mines constituent un élément important pour les provinces. Elles sont, quand elles sont bien gérées, une source de revenu pour la province et une possibilité de travail pour ses habitants, surtout ceux de bas niveaux. Le travail qui y est effectué constitue une ressource pour les habitants, largement préférable au RMI, ce qui a un impact sur les marchés locaux et donc l’économie des villages. Enfin, le fer produit de façon excédentaire pourra être vendu, via les mairies, aux forgerons qui pourront s’en servir pour fabriquer divers outils utiles aux exploitants agricoles (sceaux ou couteaux), aux militaires (épées) ou aux travailleurs municipaux (haches). Sans fer, impossible de fabriquer ces outils. L’importance des mines est donc grande à tous les niveaux des provinces.

Chaque mine possède un niveau (de 3 à 17) induisant son rendement, un état (bon, moyen, dangereux) induisant leur risque à s’effondrer ou à perdre un niveau et un nombre maximal de travailleur pouvant s’y rendre différent d’une province à l’autre. Au départ, toutes les mines sont au niveau 9 et en bon état.

Il existe trois types de mines : mines d’or, mines de fer et carrières de pierre. Chacune de ces mines interagit : la mine d’or procure à la province un revenu qui peut permettre le paiement des salaires de l’ensemble des mineurs (quand celle ci est en bon état et à un bon niveau), la mine de fer procure du fer nécessaire à l’entretien, à la réparation et à l’amélioration des mines, les carrières procurent de la pierre nécessaire à l’entretien, à la réparation et à l’amélioration des mines.

C’est le conseil ducal ou comtal de la province qui s’occupe de la gestion des mines. Deux membres de ce conseil ont cette charge :
    -Le Bailli peut fixer le salaire des mineurs ainsi que leur nombre dans chacune des mines individuellement.
    -Le Commissaire aux Mines (CaM) s’occupe de l’entretien des mines, de leur réparation, de leur amélioration et de leur fermeture ou ouverture. Il peut aussi voir le nombre de personne travaillant dans chaque mine à tout moment.
Il est donc très important que ces deux conseillers travaillent ensemble. Un troisième conseiller doit impérativement participer à leurs travaux : il s’agit du Commissaire au Commerce (CaC) qui est le seul susceptible de leur fournir quotidiennement la quantité de pierre et de fer que la province dispose en stock. Ces quantités seront nécessaires au CaM pour savoir s’il a assez de ressources pour effectuer les travaux qu’il envisage. Par exemple, si le stock de minerais est à peine suffisant pour effectuer de simples entretiens, inutile d’envisager des travaux d’urgence ou une amélioration pour une mine : une fois le stock épuisé, les entretiens restants ne pourraient être effectués risquant un effondrement des mines. C’est aussi par l’intermédiaire du CaC que la province pourra importer des minerais, si le CaM en éprouve le besoin. C’est enfin en fonction des besoins des mines, évalués par le CaM, que le CaC pourra, ou ne pourra pas exporter des minerais.

Etant donné leur importance, le duc ou le comte a aussi la possibilité de court-circuiter le CaM en imposant un entretien automatique. Le CaM ne peut alors plus rien faire et les mines sont automatiquement entretenues en fin de journée. Les travaux d’urgence, améliorations, fermetures et ouvertures des mines sont alors impossible.

2-Rendements

Les rendements sont fonction du niveau de la mine. Plus le niveau est élevé , plus le rendement est élevé. Mais attention, en contre partie, comme nous le verrons plus loin, plus le niveau est élevé et plus la mine demande d’entretien, l’entretien exigé augmentant fortement aux derniers nivaux. Les niveaux optima ne sont donc pas forcément les niveaux les plus élevés.

Voici un tableau récapitulant, pour chaque mine et en fonction du niveau, le rendement pour un travailleur :



Pour avoir le rendement total de la mine, il suffit de multiplier ces chiffres par le nombre de personnes ayant travaillé dans la mine. Il ne faut pas oublier d’arrondir le rendement obtenu à l’entier inférieur pour les minerais.
Exemples :
    -Rendement d’une mine d’or de niveau 8 où 15 personnes ont travaillé :
    15 X 49,35 = 740,25 écus
    -Rendement d’une mine de fer de niveau 12 où 50 personnes ont travaillé :
    50 X 1,67 = 83,50 Kg arrondi à 83 Kg de fer
    -Rendement d’une carrière de niveau 5 où 25 personnes ont travaillé :
    25 X 1,47 = 36,75 Qx arrondi à 36 Qx de pierre.

3-Entretien

Chaque mine doit être entretenue quotidiennement. L’entretien nécessite du fer et de la pierre, en fonction du niveau de la mine et du nombre de personnes y ayant travaillé la veille. Voici, pour chaque mine et chaque niveau, l’entretien en pierre nécessaire pour 1 travailleur (en Qx) :



Voici maintenant, pour chaque mine et chaque niveau, l’entretien en fer pour 1 travailleur (en Kg) :



Pour avoir l’entretien de chaque mine, il suffit de multiplier les chiffres si dessus par le nombre de travailleurs ayant travaillé la veille dans la mine. Sans oublier d’arrondir le résultat à l’entier supérieur.
Exemple (en reprenant les mêmes mines que pour le calcul du rendement) :
    -Entretien d’une mine d’or de niveau 8 où 15 personnes ont travaillé :
    Pierre : 15 X 0,98 = 14,70 arrondi à 15 Qx
    Fer : 15 X 0,73 = 10,95 arrondi à 11 Kg
    -Entretien d’une mine de fer de niveau 12 où 50 personnes ont travaillé :
    Pierre : 50 X 0,60 = 30 Qx
    Fer : 50 X 0,45 = 22,50 arrondi à 23 Kg
    -Entretien d’une carrière de niveau 5 où 25 personnes ont travaillé :
    Pierre : 25 X 0,23 = 5,75 arrondi à 6 Qx
    Fer : 25 X 0,15 = 3,75 arrondi à 4 Kg.
Une remarque : certaines mines, malgré des niveaux différents ont des entretiens identiques. C’est le cas, par exemple, des mines de fer de niveau 3, 4 et 5 qui demandent chacune la même quantité de fer et de pierre pour l’entretien. Il est donc préférable d’avoir une mine de fer niveau 5 que 3 ou 4 : elle produira plus avec le même entretien. Si l’on compare une mine d’or avec 15 employés au niveau 4 et 5, malgré un entretien supérieur pour le niveau 5, le faible nombre de travailleurs et le jeu des arrondis nous amènent au même résultat. Il faudra pour les deux 15 Qx de pierre et 11 Kg de fer.

Une mine fermée, demande de l’entretien (le CaM ne doit pas oublier de le faire). Comme l’entretien dépend du nombre de personne ayant travaillé dans la mine la veille, le deuxième jour de fermeture, l’entretien correspondra à 0 Qx de pierre et 0 Kg de fer. Le premier jour de réouverture, il en sera de même.

Enfin, plus le niveau d’une mine augmente, plus l’entretien augmente, mais il augmente d’autant plus vite que le niveau augmente. Raison pour laquelle, les niveaux les plus hauts ne sont pas les plus rentables.

4-Nombre de mineurs

Il est très important de savoir jouer avec le nombre de mineurs. Considérant que le but de l’activité minière est d’arriver à une certaine autarcie. Un équilibre permettant de produire au moins ce dont on à besoin en pierre, un peu plus que ce dont on a besoin en fer (excédant pour vendre aux forgerons) et de dégager un petit bénéfice. Pour cela, remplir les mines à leur capacité maximale n’est pas forcément l’idéal. Imaginons (cela existe) un duché avec une mine de fer et une carrière avec une capacité maximale respective de 75 et 25. En remplissant entièrement ces deux mines, on peut penser que la mine de fer permettra de produire énormément mais qu’elle consommera aussi beaucoup pour son entretien. Sa production de fer permettra de couvrir très largement sa consommation de fer, et de couvrir aussi largement la consommation des autres mines (tout dépend cependant de son niveau). Mais la carrière de pierre, qui possède 3 fois moins de travailleurs, aura bien du mal a y parvenir avec sa propre production. On risque alors de se retrouver avec un duché qui stocke beaucoup de fer mais qui est obligé d’importer de la pierre. D’où l’utilité de baisser la capacité de la mine de fer afin de trouver un équilibre permettant de dégager un peu des deux minerais.

De même, il faut faire très attentions aux mine d’or : elles sont très gourmandes en entretien. Il est souvent possible d’en baisser la capacité afin de pouvoir stocker un peu de chaque minerai, tout en gagnant de l’argent. Tout est une question d’équilibres. Et de toute façon, ne jamais oublié que les excédents de fer produits seront revendus aux forgerons et que les excédents de pierre pourront être exportés (ou servir à des améliorations de mine). Baisser le nombre de mineurs dans une mine d’or n’est donc pas forcément synonyme de perte d’argent.

Enfin, il faut faire attention à quelles mines ont accès les villages. Imaginons un village ayant accès à deux mines (cela existe) : une mine d’or et une mine de fer. Capacité de la mine de fer 60. Capacité de la mine d’or : 30. Il y a donc 90 postes miniers dans la ville. Imaginons maintenant que, pour une raison quelconque (vacances IRL par exemple), il n’y ai que 70 personnes qui vont travailler à la mine dans ce village. Que ce passe t’il ? On va se retrouver dans une situation où une (ou les deux) mine n’aura pas le nombre de travailleurs fixé par le bailli. Ce qui risque de changer les équilibres. La province, par exemple, a besoin de fer. Or, l’or étant plus valorisant, les villageois préfèrent aller dans la mine d’or. On aura 30 personnes dans la mine d’or et seulement 40 dans celle de fer. Le bailli n’atteindra pas ses objectifs. Donc il est utile de baisser le nombre de mineurs. Et ce afin d’arriver à un nouvel équilibre où les objectifs seront atteints en remplissant toutes les mines.

5-Travaux d’urgence

Une mine qui n’est pas entretenue, perd un niveau d’état. Ce qui pose problème : une mine dans un état moyen ou mauvais non seulement ne peut pas être améliorée, mais en plus à plus de chances de perdre un niveau ou de s’effondrer. A souligner qu’en cas d’effondrement, personne ne peut travailler dans la mine tant qu’il n’a pas été effectué des travaux de remise en état. Ces travaux n’ont pas encore été codés. D’ou l’importance de ne pas en arriver là. Je signale aussi, que selon certains dires de Levan, les effondrement pourraient, plus tard, provoquer la mort des mineurs.

Pour ramener une mine dans un bon état, il faut effectuer des travaux d’urgence, correspondant au triple de l’entretien normal . Soit pour la pierre, par travailleur (en Qx) :



Et pour le fer, par travailleur et en Kg :



Comme précédemment, il faut multiplier par le nombre de travailleurs et arrondir à l’entier supérieur .
Probabilité de perdre un niveau en fonction de l’état de la mine :
Bon état : 1 %
Etat moyen : 25 %
Mauvais état : 33 %


Probabilité d’effondrement de la mine en fonction de son état :
Bon état : 0 %
Etat moyen : 3 %
Mauvais état : 10 %


Au vu de ces probabilités, on voit bien l’utilité d’entretenir quotidiennement les mines (je rappelle que chaque oubli d’entretien emmène la baisse de l’état d’un niveau) ou de procéder rapidement à des travaux d’urgence.


Dernière édition par Floche le Dim 21 Juin 2009 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Sam 20 Juin 2009 - 17:06

6-Améliorations

Il est possible, pour une mine en bon état, d’augmenter le niveau de la mine en effectuant des améliorations. Attention : à ma connaissance il n’existe aucun moyen de diminuer le niveau d’une mine, mis à part en arrêtant de l’entretenir, ce qui est dangereux ou en laissant le temps faire son œuvre (en moyenne, une mine en bon état perd un niveau tous les 100 jours). Donc ne pas augmenter le niveau d’une mine de façon exagéré. Les améliorations ne sont pas fonction du nombre de travailleurs. Elles sont les même qu’il y ai 100 travailleurs ou que la mine soit fermée. Elles correspondent, en théorie (mais c’est pas toujours vérifié) à l’entretien normal nécessité par 400 personnes travaillant dans la mine.

7-Gains ou pertes

Pour voir ce que dégage l’activité des mines, il faut prendre en compte ce qu’elles produisent, ce qu’elles utilisent pour l’entretien et les salaires. Reprenons les 3 mines prises en exemple plus haut. Considérons que ces 3 mines sont les 3 mines d’un seul et même duché et supposons que le salaire des mineurs dans chaque mine est de 15 écus :
    -mine d’or de niveau 8 où 15 personnes ont travaillé produisant 740,25 écus, nécessitant pour son entretien 15 Qx de pierre et 11 Kg de pierre. Salaire des mineurs : 15 X 15 = 225 écus

    -mine de fer de niveau 12 où 50 personnes ont travaillé produisant 83 Kg de fer, nécessitant pour son entretien 30 Qx de pierre et 23 Kg de fer. Salaire = 50 X 15 = 750 écus

    -carrière de niveau 5 où 25 personnes ont travaillé produisant 36 Qx de pierre, nécessitant pour son entretien 6 Qx de pierre et 4 Kg de fer. Salaire des mineurs : 15 X 25 = 375 écus

    Or = Production de la mine d’or – salaire mine d’or – salaire mine de fer – salaire carrière = 740,25 – 225 – 750 – 375 = -609,75 écus.

    Notre duché perd chaque jour 609,75 écus de par son activité minière.
    Fer = Production mine de fer – entretien mine d’or – entretien mine de fer – entretien carrière = 83 – 11 – 23 – 4 = 45 Kg
    Notre duché stocke 45 Kg de fer chaque jour

    Pierre = Production carrière – entretien mine d’or – entretien mine de fer – entretien carrière = 36 – 15 – 30 – 6 = -15 Qx.
    Notre duché perd 15 Qx de pierre tous les jours. Il est donc obligé de l’importer.
Il est maintenant utile d’analyser comment améliorer la situation. On pourrait baisser le nombre de travailleurs dans la mine de fer (ce qui diminuera la perte d’écus, l’entretien en fer et en fer mais aussi la production de fer), augmenter le niveau de la carrière (ce qui augmentera la production en pierre mais aussi l’entretien) ou augmenter le nombre de mineurs dans la mine d’or (si cela est possible).

8-Les coûts de production

Ils dépendent de la production mais aussi des coûts engagés pour y arriver : salaires et entretiens.

Coût de production du fer = (coût de l’entretien de la mine de fer en fer + coût de l’entretien de la mine de fer en pierre + salaires de la mine de fer) / Production en fer = (Entretien de la mine de fer en fer X coût du fer + entretien de la mine de fer en pierre X coût de la pierre + salaire de la mine de fer) / Production en fer

De la même façon :
Coût de production de la pierre = (Entretien de la carrière en fer X coût du fer + Entretien de la carrière en pierre X coût de la pierre + Salaire de la carrière) / Production en pierre.

Et

Coût de production de l’or = (Entretien de la mine d’or en fer X coût du fer + Entretien de la mine d’or en pierre X coût de la pierre + Salaire de la mine d’or) / Production en or.

Il y a alors 2 cas de figure :
Cas numéro 1 : On produit suffisamment pour entretenir nos mines. Nous n’avons rien importé, et nous entretenons avec les stocks que nous avons produits. Dans ce cas :
Coût du fer = coût de production du fer = F
Coût de la pierre = coût de production de la pierre = P

On se retrouve dans un cas de deux équations à double inconnue.
Reprenons l’exemple de notre duché et de ses 3 mines :
    -mine d’or de niveau 8 où 15 personnes ont travaillé produisant 740,25 écus, nécessitant pour son entretien 15 Qx de pierre et 11 Kg de pierre. Salaire des mineurs : 15 X 15 = 225 écus

    -mine de fer de niveau 12 où 50 personnes ont travaillé produisant 83 Kg de fer, nécessitant pour son entretien 30 Qx de pierre et 23 Kg de fer. Salaire = 50 X 15 = 750 écus

    -carrière de niveau 5 où 25 personnes ont travaillé produisant 36 Qx de pierre, nécessitant pour son entretien 6 Qx de pierre et 4 Kg de fer. Salaire des mineurs : 15 X 25 = 375 écus

    F = (30P + 23F + 750) / 83
    83F = 30P + 23F + 750
    60F = 30P + 750
    F = (30P + 750) / 60 (1)

    P = (6P + 4F + 375) / 36
    36P = 6P + 4F + 375
    30P = 4F + 375
    4F = 30P – 375
    F = (30P – 375) / 4 (2)

    D’où :

    (30P + 750) / 60 = (30P – 375) / 4 (1) = (2)
    120P + 3000 = 1800P – 22500
    25500 = 1680P
    P = 15,17 écus / Qx et donc F = (30 X 15,17 + 750) / 60 = 20,08 écus / Kg

    Coût de production de l’or = (15 X 15,17 + 11 X 20,08 + 225) / 740,25 = 0,90 écus / écus
Ces coûts de production sont plutôt élevé, la raison en est le faible niveau de la carrière qui augmente le coût de production de la pierre et par ricochet, tous les autres coûts de production. Il sera donc urgent d’élever le niveau de cette mine. On peut aussi penser que la mine de fer a, elle, un niveau un peu trop élevé, provoquant une augmentation du coût de production du fer.

Cas numéro 2 : Le duché ne peut s’auto satisfaire de ses productions de minerai. Il est obligé, pour entretenir les mines, d’importer un ou deux minerais. Dans le cas de notre duché pris en exemple, au bout d’un certain temps les stocks de pierre vont venir à manquer (si on élève pas le niveau de la carrière), les stocks diminuants de 15 Qx de pierre par jour. Il faudra alors importer de la pierre. Dans ce cas de figure, on peut estimer que toute la production de pierre (36 Qx) sert a renouvelé le stock et que l’entretien est effectué avec les importations (dans leur limite). Imaginons que nous importions de la pierre à 16 écus le Quintal. Dans ce cas le coût de la pierre n’est plus le coût de production mais le coût d’achat.

On a donc :

F = (30 X 16 + 23F + 750) / 83
83F = 480 + 23F + 750
60F = 1230
F = 20,50 écus / Kg

P = (6 X 16 + 4 X 20,50 + 375) / 36
P = 15,36 écus / Qx

Or = (15 X 16 + 11 X 20,50 + 225) / 740,25
Or = 0,93 écus / écus

Cette situation est plus simple et plus commode, mais attention : elle est passagère et ne dure pas dans le temps. Dés que le stock de pierre importé est épuisé, on retombe dans le cas numéro 1. Par exemple, si on importe 510 Qx, ce cas ne dure que 10 jours. Au 11° on retombe dans le cas précédent. En réalité, quand on importe un minerai comme la pierre, il est préférable de se servir de cette pierre importée pour améliorer la mine défaillante (ici la carrière) afin de se rapprocher d’une situation d’autarcie, pour ne plus avoir à importer. L’importation coûte en effet en général plus cher que l’autarcie. En effet, la province qui nous vend de la pierre ne la vend jamais à perte, donc elle la vend a un prix supérieur à son propre coût de production.

Grâce aux coûts de production, nous pouvons déterminer le niveau optimal pour une mine. Il suffit de calculer le coût de production de la mine, puis celui de la même mine 1 niveau au dessus. Il est préférable de choisir le niveau où le coût de production est le plus bas. C’est là que nous produirons le mieux à un moindre coût. Quand je m’occupais des mines de Savoie, j’avais estimé ces niveaux à 9 pour la mine de fer, 12 pour la carrière et 9 ou 10 pour les mines d’or. Le choix pour la mine d’or, entre niveau 9 et 10, dépendra des priorités du duché, les coûts de production étant sensiblement les mêmes. Au niveau 9, on dégagera moins d’écus mais plus de fer et de pierre qu’au niveau 10. A ces niveaux, la Savoie n’avait nul besoin d’importer, l’activité minière créait un surplus d’écus et les coûts de production étaient au plus bas.

Lecteur, ce document est peut être obsolète, incompréhensible, incomplet ou erroné. Dans ces cas n'hésite pas à informer les maîtres à la suite de l'ouvrage (par une réponse), ou au Bureau des corrections existant pour cela.


Document de l'Université.
Etudiants : Lub
Maîtres : Azalée de Cernex

remis en forme par Ardarín pour faciliter la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Sam 20 Juin 2009 - 17:14

Petits calculs faciles pour savoir combien de travailleurs ont oeuvré dans la mine la veille.

trouver le niveau de la mine en comparant avec le tableau de production.

exemple :

Mine 1 : Mine de fer - Noeud 511 - État : Bon
Rendement : 1.52 kg fer/travailleur
Travailleurs : 24/81

(32 qx de pierre et 24 kg de fer)
(171 qx de pierre et 128 kg de fer)




______________

Ensuite prendre la quantité de pierre nécessaire à l'entretien journalier de la mine et le diviser par l'entretien journalier par travailleur que l'on trouve dans le tableau suivant.

exemple :

Mine 1 : Mine de fer - Noeud 511 - État : Bon
Rendement : 1.52 kg fer/travailleur
Travailleurs : 24/81

(32 qx de pierre et 24 kg de fer)
(171 qx de pierre et 128 kg de fer)





Le calcul ici est de

32 qx : 0.45 qx = 71.11

________________

Ensuite faire la même chose avec la quantité de fer utilisée pour l'entretien journalier.


Mine 1 : Mine de fer - Noeud 511 - État : Bon
Rendement : 1.52 kg fer/travailleur
Travailleurs : 24/81

(32 qx de pierre et 24 kg de fer)
(171 qx de pierre et 128 kg de fer)




le calcul ici est de

24 kl : 0.33 kl = 72.72



On peut faire une moyenne entre les deux résultats.

il y a eu 72 travailleur dans la mine la veille.

___________________________________________________

multiplié par la production de fer par travailleur

Mine 1 : Mine de fer - Noeud 511 - État : Bon
Rendement : 1.52 kg fer/travailleur
Travailleurs : 24/81

(32 qx de pierre et 24 kg de fer)
(171 qx de pierre et 128 kg de fer


on peut dire que la mine 1 à produit : 72 x 1.52 kl = 109.44 kl de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenion
figure reconnue
avatar

Date d'inscription : 21/05/2008
Nombre de messages : 1013
Nom RR (IG) : Elenion
Localisation : Nancy - Lorraine

Champs et Metier : Bourgeois sans terre
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Lun 10 Aoû 2009 - 15:40

Petit supplément d'aide arithmétique fourni par votre humble serviteur [en licence de mathématiques appliquées et féru connaisseur de mines depuis plus de trois ans de RR] j'ai vérifié les équations maintes et maintes fois et elles sont bonnes à 100%. Peut être pour bientôt les équations en cas de non autosuffisance.

en cas d'autosuffisance a écrit:
    F = prix du fer
    P = prix de la Pierre
    O = prix de l'or
    Qf = quantité de fer produit
    Qp = quantité de pierre produite
    Qo = quantité d'or produit
    Epf = entretien en pierre de la mine de fer
    Eff = entretien en fer de la mine de fer
    Epp = entretien en pierre de la mine de pierre
    Efp = entretien en fer de la mine de pierre
    Epo = entretien en pierre de la mine d'or
    Efo = entretien en fer de la mien d'or
    Sf = salaire pour la mine de fer
    Sp = salaire pour la mine de pierre
    S0 = salaire pour la mine d'or

Équations de base :

F =( Epf * P + Eff * F + Sf) / Qf

P = (Epp * P + Efp * F + Sp) / Qp

O = (Epo * P + Efo * F + So) / Qo


Système en découlant :

F = (Epf * P + Sf) / (Qf - Eff) <=> [ ( Qp - Epp) * P - Sp] / Efp = F


d'où on conclut que :

P = [Sf * Efp + Sp * (Qf - Eff)] / [ (Qp-Epp) * (Qf - Eff) - Epf * Efp]

et
F =( Epf * P + Eff * F + Sf) / Qf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Ven 11 Déc 2009 - 22:20

En cas de besoin :

Prod. = quantité journalière produite par 100 mineurs (100 fois le rendement affiché dans l'écran IG)
Qt P = coût d'entretien journalier en quintaux de pierre pour 100 mineurs.
Kg F = coût d'entretien journalier en kilogrammes de fer pour 100 mineurs.
écus = rentabilité journalière de la mine pour 100 mineurs.




Indication : Les coût salariaux ont été pris en compte dans le calcul du rendement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Ven 11 Déc 2009 - 22:22

L'attrait pour les mines est fortement soumis à plusieurs facteurs :
- une forte concurrence de la part des emplois privés
- un attrait en baisse du fait de la division du revenu obtenu
- une impossibilité d'agir sur les facteurs de rémunération, étant donné l'état financier du Duché.

Cependant, les Mines sont au coeur de la bonne santé économique du Duché :
- Elles fournissent des emplois à des dizaines de sujets du Duché.
- Elles fournissent pierres et fer, INDISPENSABLES à l'apport d'espèces sonnantes et trébuchantes dans les caisses du Duché.
- Elles fournissent le fer nécessaire à nos artisans, et, nous l'espérons, la pierre pour la construction des futurs hôtels particuliers.

LA CLÉ de la fréquentation des mines résulte dans 2 facteurs :
- un calcul précis du rendement et donc l'amélioration de nos moyens d'extraction (entretien et niveaux)
- l'explication et l'implication de la majorité pour fréquenter assidument les mines.

A ce titre, des campagnes périodiques ne sont nullement efficaces!
Il faut mettre en place un grand plan de communication, sur le long terme, qui implique les sujets de la Lorraine dans leur ensemble.
Fondamentalement, il faut que le message soit asséner de manière continuelle, afin de faire comprendre l'importance capitale des mines sur notre économie.

Voilà donc des propositions en ce sens :

- Mobilisation des services de communication du Duché, et des acteurs de la vie ducale :

  • Une réunion d'un groupe de messagers ducaux pour la mise en place d'un affichage bihebdomadaire sur le thème des mines, et un rapport final chaque fin de se semaine. Les affiches devront être explicatives et éducatives.
  • Une réunion des tribuns et des volontaires pour renforcer l'aspect minier dans les courriers des tribuns et faire une campagne de porte à porte. (courrier IG)
  • La mobilisation des moyens de communication municipaux, avec l'aide des maires pour renforcer cet aspect (courrier des maires, panneau d'affichage des mairies)
  • L'emploi de crieurs publics de manière constante.


Il faut valoriser le rôle des mineurs, faire comprendre l'importance des mines, mobiliser toutes les couches sociales de la population du Duché, faire comprendre le fonctionnement des mines et leur aspect central, tout cela de manière assidue et constant...

Pour finir ...
Comme la pierre et le fer sont nos principales ressources, si nous parvenons à gagner suffisamment, qu'est-ce que cela entrainera?..
Simple..

Un économie soutenue, de meilleurs achats aux maires au niveau des céréales et autres denrées. Un soutien aux mairies en cas de coups durs, soutien aux filières etc...
Une sécurité à tout épreuve avec des moyens importants..
Un prestige accrue, et un meilleur avenir pour tous.
Et qui sait, une baisse des impôts pourquoi pas, ou une revalorisation des salaires miniers par exemple...

C'est donc un cercle vertueux bénéfique pour tous, et tous doivent en prendre conscience, cela est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance de Clèves
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 21/09/2009
Nombre de messages : 7732
Nom RR (IG) : Constance_de_cleves
Localisation : Toul [Verdun]

Champs et Metier : Un champ de maïs et une échoppe de charpentier
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Jeu 12 Aoû 2010 - 14:34

Il faut modifier le point 6 qui est faux depuis longtemps
Levan a écrit:
Pour effectuer une amélioration dans une mine, les commissaires aux mines devaient jusqu'à présent réunir "autant de pierres et de fer que nécessiterait l'entretien de la mine si 100 personne y avaient travaillé hier, multiplié par 4".

Les conditions ont à présent changé. Pour effectuer une telle amélioration, il faudra réunir "autant de pierres et de fer que nécessiterait l'entretien de la mine si y avaient travaillé hier autant de personnes que la mine peut en accueillir, multiplié par 4".

Ainsi, pour les mines pouvant accueillir au maximum 100 personnes, les conditions ne changent pas. Pour celles qui ne peuvent accueillir que 50 personnes, les matériaux nécessaires sont deux fois moins importants.
[21 juillet 2005]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance de Clèves
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 21/09/2009
Nombre de messages : 7732
Nom RR (IG) : Constance_de_cleves
Localisation : Toul [Verdun]

Champs et Metier : Un champ de maïs et une échoppe de charpentier
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Ven 21 Jan 2011 - 11:19

Levan a écrit:
Amis Baillis et Commissaires aux Mines, je vous salue.

Jusqu'à présent, une mine dans l'état "bon" avait une probabilité journalière de 1% de baisser d'un niveau.

Après une réunion pléniaire effectuée dans le cadre de son Vè congrès annuel, le Haut Conseil aux Travaux d'Entretien des Mines, dont j'ai l'honneur d'être le secrétaire général à vie, vient de décider un moratoire, jusqu'au 15/12/11, sur l'application de cette règle.

Certifié conforme à l'original.
Fait à Paris le 20/01/10
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1544306

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Feu l'Empereur/ l'Impératrice du Saint Empire Germanique
avatar

Date d'inscription : 24/06/2010
Nombre de messages : 6833
Nom RR (IG) : Jade.de.Sparte
Localisation : Dans un de mes châteaux

Champs et Metier : A la retraite
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Jeu 24 Mar 2011 - 18:03

Nous allons maintenant poursuivre le rôle du trio économique comtal/ducal en continuant avec la fonction de Commissaire aux mines. Je tiens dès lors à vous aviser que j'ai demandé au professeur Ereon de se joindre à nous car ses connaissances sont de loin supérieures aux miennes sur les mines et j'ai pu d'ailleurs grandement amélioré ce cours grâce au tutoriel qu'il a préparé. Alors, on se lance dans le noir ! oh ! vilain jeu de mots pour parler du côté obscur des mines

Le Commissaire aux Mines ou CaM a la responsabilité de l'entretien et du remplissage des mines du Comté/Duché. C'est un poste important, qui requiert une présence et des tâches quotidiennes, car du bon état des mines dépend une grande partie des revenus du Comté/Duché.

Il existe quatre types de mines, qui produisent respectivement du fer, de la pierre, de l'or et du sel. Une mine est caractérisée par trois éléments:
- son état (bon, moyen, dangereux, effondré)
- son niveau, qui conditionne son rendement (la quantité de minerai produite par mineur présent dans la mine) et son coût d'entretien
- sa capacité minimale, maximale, effective (la capacité minimale et maximale étant propre à chaque mine et la capacité effective ne peut être de moins de 50%)
- son remplissage

L'état des mines
Toutes les mines ont besoin de fer et de pierre pour leur entretien. Si elles ne sont pas entretenues, leur état se dégrade, elles peuvent devenir dangereuses et éventuellement s'écrouler. Le premier devoir d'un CAM est donc de veiller à l'entretient quotidien des mines. Cette tâche est à ce point cruciale qu'elle peut aussi être effectuée par le bailli en cas d'absence imprévue du CAM. Il n'y a qu'une seule façon pour que l'état d'une mine se dégrade : qu'elle ne soit pas entretenue une journée. Toutefois, j'ai déjà vu des incohérences se produire... Une mine en état bon qui n'est plus entretenue sera donc en état dangereux au bout de deux jours.

En règle générale, si l'état d'une mine se dégrade, c'est de la faute du CAM !

L'état de la mine détermine le risque qu'elle a de perdre un niveau :
- état bon = 1% (suspension pour l'année 1459)
- état moyen = 25%
- état dangereux = 33%

L'état de la mine détermine aussi le risque qu'elle a de s'effondrer :
- état bon = 0%
- état moyen = 3%
- état dangereux = 10%

Dans l'interface du CAM (et celle du bailli), on trouve le rendement de la mine (qui indique son niveau, en utilisant les tableaux), les besoins en pierre et fer pour l'entretien quotidien, et ce qui serait nécessaire si l'on voulait augmenter le niveau de la mine.

Evidemment, le CAM entretient les mines en s'informant des stocks de pierre et fer. Le coût des entretiens dépend du niveau de la mine, mais aussi du nombre de personnes y ayant travailler la veille. De nombreux comtes ou ducs mettent les mines en entretien automatique, mais si les stocks ne sont pas suffisants, une ou plusieurs mines ne sont pas entretenues avec cette méthode… En cas de détérioration de l'état d'une mine, il est possible d'entreprendre des entretiens d'urgence, travaux dont le prix dépendra lui aussi du niveau de la mine et du nombre de personnes y aillant travailler le jour avant.

L'entretien des mines, les réparations, améliorations (voir fermeture en cas de danger ou toute autre raison) font partie des attributions du Commissaire aux Mine. Le premier travail du CAM = entretenir les mines et ce tous les jours.

Le niveau des mines
Outre leur état, les mines sont caractérisées par leur niveau. Celui-ci correspond à leur rendement (la quantité de minerai produite par mineur) et à leurs besoins en fer et pierre pour leur entretien. Pour connaitre le niveau d'une mine, il faut tout d'abord se rendre dans l'interface de gestion de celles-ci, en IG (Sénéchaussée --> Gestion des mines), et regarder son rendement.


Ensuite, il faut consulter le tableau suivant (tableau où figurent également les coûts d'entretien) en n'oubliant pas que dans l'interface vous avez le rendement par travailleur, et non pour 100 travailleurs comme dans le tableau.



Donc, si je reprends mon exemple, en ce qui concerne la mine 1 d'or:
* Rendement par travailleur = 47,25 écus.
* Rendement pour 100 = 4 725 écus.
Je cherche la ligne correspondante dans le tableau et je vois que la mine d'or de l'exemple est au niveau 4.

De même, pour la mine 3 de fer:
* Rendement par travailleur = 1,52 kilos de fer.
* Rendement pour 100 travailleurs = 152 kilos de fer.
La ligne correspondante m'indique que la mine est au niveau 10.

Le CAM propose au conseil d'augmenter le niveau des mines, de façon raisonnée, pour qu'elles atteignent leur niveau optimal (nous le verrons sur les prochains tableaux). Il faut voir qu'il s'agit là d'un investissement important: monter un niveau dans une mine, en comptant les quantités de pierre et fer nécessaires, s'amortit sur plusieurs mois.

Point n'est besoin de connaitre les tableaux ci-dessus par cœur, il suffit de vérifier avec le CAC que les stocks sont suffisants (éventuellement ajuster les capacités avec le bailli pour ne pas avoir de déficit récurrent en pierres ou en fer), puis d'amener progressivement les mines à leur niveau optimal. Et enfin, de vendre fer et pierres excédentaires, qui sont assez recherchés.

Travaux d'urgence
Donc, supposons le scénario suivant ; vous êtes CaM, vous constatez un bon matin par le rapport remis à votre bureau qu'une mine est passé d'un état bon à moyen. Que devez-vous faire ? Des travaux d'entretien en urgence ! Ceux-ci vous coûteront trois fois la pierre et le fer qu'un entretien normal. C'est à dire qu'il dépend non pas du nombre de places maximal de la mine, mais bien du nombre de personnes y ayant travaillé la veille, et aussi du niveau de la mine. Si vous ne le faites pas, il y a 25% de perte de niveau pour votre mine et une amélioration coûte plus chère que cela, soit 4 fois l'entretien normal. Le lendemain, la mine repasse à l'état supérieur (Si la mine est dans l'état dangereux, il faudra faire deux fois des réparations pour la voir revenir à un état bon).

Prenons l'exemple de la mine 1 d'or : (Niveau 4, 100 places)
- Entretien normal théorique = 94 qx de pierre et 70 kilos de fer
- Entretien d'urgence théorique ( x 3 fois) = 282 qx de pierre et 210 kilos de fer

Si seulement 50 mineurs ont travaillé la veille (mine remplie à 50%) :
- Entretien normal = 47 pierres et 35 fers
- Entretien d'urgence = 141 pierres et 105 fers

Si ma mine était vide (remplie à 0%) :
- Entretien normal = 0 pierres et 0 fers
- Entretien d'urgence = 0 pierres et 0 fers

Certains Duchés/Contés n'hésitent donc pas à fermer leur mine avant d'entreprendre de tels travaux

Travaux d'amélioration
La première chose à savoir, avant d'entreprendre une amélioration, c'est qu'il faut que l'état de la mine soit bon.
Ces travaux ont pour but d'augmenter le niveau de la mine, donc son rendement.

Leur coût est de 4 fois le coût d'un entretien normal maximal de la mine en question et non 4 fois le coût d'entretien réel selon le nombre de travailleurs du jour avant.

Prenons l'exemple de la mine 1 d'or : (Niveau 4, 100 places)
- Entretien normal théorique = 94 qx de pierre et 70 kilos de fer
- Si on avait une fréquentation de 50 mineurs la veille, l'entretien normal coûtera donc 94 / 100 x 50 = 47 pierres et 70 / 100 x 50 = 35 fers
- L'amélioration par contre coûtera 4 fois le coût théorique par rapport au niveau supérieur de la mine, donc 4 x 95 pierres = 380 pierres et 4 x 71 fers = 284 fers.

Une chose très importante à savoir est que le lendemain d'une amélioration, il n'y a pas d'entretien à faire.
On peut donc dire qu'avec une amélioration, on économise deux entretiens (celui du jour où on effectue l'amélioration et celui du lendemain). Une amélioration ne coûte donc pas 4 fois un entretien théorique du niveau supérieur, il faudra soustraire de celui-ci, les couts d'entretien en fonction du nombre de travailleur dans la mine.
L'amélioration ne prendra effet que deux jours après la demande.

Pourquoi augmenter de niveau ?
Vous allez me répondre, car on augmente son rendement ! La réponse serait correcte mais incomplète car il faut pour tenir compte aussi du prix de son entretien qui suivra aussi à la hausse. Il peut donc s'avérer intéressant de procéder.
Voici un exemple :
- Une mine de pierre de 100 places au niveau 12 produit 221 pierres et coûte en entretien chaque jour 40 pierres et 39 fers.
- Une mine de pierre de 100 places au niveau 13 produit 231 pierres et coûte chaque jour 70 pierres et 50 fers.
- Le gain est donc de 10 pierres par jour pour une perte de 30 pierres et 11 fers.

Vous conviendrez qu'il est donc essentiel de faire différents calculs selon la taille des mines avant d'entreprendre une amélioration, mais aussi pour voir à quel niveau exact la rentabilité maximale se situe.
Voici donc un tableau pour chacune des trois mines, basé sur des mines de 100 places, ainsi que des prix de 19 écus pour le fer et 14 pour la pierre?






J'ai remarqué une petite erreur sur le tableau de la pierre que je vais souligner au professeur.

Tableau corrigé pour fin de consultation (taux pour le fer et la pierre sont ceux de la Lorraine)



Comme on le voit très clairement dans ces trois tableaux, c'est au niveau 10 qu'une mine d'or est la plus rentable, de la même façon une mine de fer et de sel est à son meilleur rapport rendement/coût d'entretien au niveau 10, alors que pour la pierre, c'est très nettement le niveau 17 qui est le plus intéressant, suivi par le niveau 11.

Et si le nombre de places par mine est supérieur ou inférieur? Et si on obtient le fer et la pierre à un autre prix que 19 et 14 écus?
Et bien cela ne changera en rien le rapport entre les frais et les gains pour chaque mine. Les chiffres seront bien entendus différents, mais les meilleurs rapports se situeront toujours au mêmes niveaux.

Là où le nombre de places par mine, ainsi que le prix des matériaux joue un rôle très important, c'est au niveau du temps qu'il faudra pour rentabiliser les coûts des travaux d'amélioration.


Calcul de rentabilité d'une amélioration

Comme nous avons vu, une amélioration coûte théoriquement 4 fois le prix d'un entretien normal maximal, mais dans les faits, une amélioration coûte moins chère puisque qu'on ne paie pas d'entretien normal le jour où on entreprend les travaux, ni le lendemain. Voici la technique suggérée pour économiser sur le coût de l'amélioration ; on envoie le plus possible de gens à la mine qu'on souhaite rehausser la veille de débuter l'amélioration. Le lendemain, au lieu de "payer" l'entretien qui serait alors coûteux, on lance les travaux d'amélioration. Le même jour, on continue d'inciter les mineurs sur la mine à améliorer puis après on cesse les mesures pour revenir à la normale. C'est ainsi qu'on épargne une bonne somme pour l'entretien. Vous allez me demander comment incite-t-on les mineurs ? Cela dépend des particularités. S'il y a plus d'une mine accessible pour cette ville, on ferme l'autre, on peut aussi augmenter de 5 ou 10 deniers les salaires, demander au maire de ne pas mettre de haches si c'est une ville forestière, etc. Un CaM bien expérimenté m'avait conseillée cette technique que j'ai essayé il y a peu et qui a bien fonctionné.

Maintenant, vous souhaitez savoir combien de temps vous faudra-t-il pour rentabiliser le coût de cette amélioration ? Cela dépendra de plusieurs facteurs, la capacité de votre mine, le nombre de personnes travaillant dans votre mine, mais aussi du prix auquel vous aurez le fer et la pierre nécessaires à l'amélioration.

Reprenons l'exemple de la mine 1 d'or : (Niveau 4, 100 places)
- Entretien normal théorique = 94 qx de pierre et 70 kilos de fer
- Si on avait une fréquentation de 50 mineurs la veille, l'entretien normal coûtera donc 94 / 100 x 50 = 47 pierres et 70 / 100 x 50 = 35 fers
- L'amélioration par contre coûtera 4 fois le coût théorique par rapport au niveau supérieur de la mine, donc 4 x 95 pierres = 380 pierres et 4 x 71 fers = 284 fers.
- Économie de 2 entretiens normaux qui sont évalué en fonction du taux de remplissage.
- Si la mine est pleine à 25% le premier jour et 50% le second, on aura économisé : 94 / 100 x 25 = 23 pierres et 70 / 100 x 25 = 17 fers sur une journée et 47 pierres et 35 fers pour la seconde, ce qui nous donne 70 pierres et 52 fers soit une dépense de 310 pierres (380-70) et 232 fers (284-52)

Suite à l'amélioration (passage 4 au 5), ma mine me rapportera ensuite 52 écus en plus (4 777-4 725 voir tableau)
- En supposant le coût de la pierre à 14 écus et le fer à 19 écus :
- L'amélioration nous coutera : (310 x 14) + (232 x 19) = 8 748 écus.
- Chaque jour, la mine rapportera 52 écus (si elle est pleine à 100 mineurs, sinon prendre la fréquentation moyenne).
- Il faudra 8 748 / 52 = 168 jours rentabiliser le coût de notre amélioration.
- Si la mine n'est pleine qu'à 50%, il faudra le double de temps puisque le bonus en or (écus) au niveau du rendement sera de moitié.

Fin du cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clootaire
Grand du Duché


Date d'inscription : 12/07/2012
Nombre de messages : 5061
Nom RR (IG) : Clootaire
Localisation : Epinal

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Mar 19 Mar 2013 - 17:22

Annonce du 19 mars :

Citation :
I. Réforme des mines : le changement c'est maintenant !


Travaillez plus pour gagner plus


Le travail à la mine devient une action à durée paramétrable, comme la récolte des simples (herbe médicinales). Le RMI devient également une action à durée paramétrable.


Lorsque votre personnage travaille à la mine, vous pouvez choisir combien de temps il y travaillera : 1 heure, 2 heures, 6 heures, 12 heures ou 24 heures.

Plus le mineur choisit de petites plages de travail, plus son travail est efficace et donc rentable.

Par exemple, si la province décide que le salaire journalier des mineurs est de 15 écus, koban ou quachtli et que le mineur choisit de travailler pour une durée de :


- 24h, il touche un salaire normal, donc 15 écus.

- 12h, sa rentabilité est multipliée par 1,1. Il touche donc la moitié de 15 écus, donc 7,5 écus, multipliée par 1,1.

- 6h, sa rentabilité est multipliée par 1,2. Il touche donc le quart de 15 écus, donc 3,75 écus, multiplié par 1,2.

- 2h, sa rentabilité est multipliée par 1,4. Il touche donc le douzième de 15 écus, multiplié par 1,4.

- 1h, sa rentabilité est multipliée par 1,5. Il touche donc le vingt-quatrième de 15 écus, multiplié par 1,5.


Si le mineur choisir donc de travailler 24 fois 1 heure, il touchera en tout un salaire de 15 écus multiplié par 1,5 soit 22,5 écus et son travail rapportera aussi 1,5 fois plus à la province qu'un mineur qui aurait travaillé 24 heures en une seule fois.

La conséquence directe de ce système est la suppression du paiement du salaire des mineurs en deux fois : le mineur touche l'intégralité de son salaire dès qu'il a fini de travailler.

Dans le cas où vous débutez une action à durée paramétrable (récolte des simples ou travail à la mine) peu de temps avant le passage de journée et que votre action continue après le passage de journée :
- Si après le passage de journée, votre action dure encore 2 heures maximum, alors vous pourrez ensuite faire n'importe quel type d'action.
- Si après le passage de journée, votre action dure encore plus de 2 heures, vous ne pourrez faire que des actions à durée paramétrables. Par exemple, vous ne pourrez pas ensuite voyager, car cette action nécessite une journée complète.



Modification du calcul des coûts d'entretien des mines

Selon l'ancien système, les coûts d'entretien étaient calculés sur la fréquentation de la mine de la veille. Désormais, les coûts d'entretien sont calculés sur les dix plus grosses fréquentations de la mine sur les trente derniers jours. L'entretien des mines dépend donc maintenant de la fréquentation moyenne de la mine, donc réelle. Il n'est plus possible d'avoir des surcoûts ou des absences de coûts incohérents. Les rotations ouverture / fermeture de mines ne sont donc plus interdites puisqu'elles n'apportent plus aucun avantage indû aux provinces les pratiquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Mer 3 Avr 2013 - 17:42

tout le monde l'as reçu mais je le mets quand même.

Citation :
Expéditeur : Celsius Online
Date d'envoi : 03/04/1461 - 18:36:47
Titre : Derniers ajustements sur les mines

Bonjour,

Depuis vendredi dernier, le 29/03 au matin, un bug a empêché les provinces de percevoir la production de certains mineurs alors que ceux-ci ont été payés : nous venons de vous rembourser l'intégralité des ressources minières non reçues avec un bonus de 20%. Les remboursements en or seront visibles par les baillis dans les écritures comptables, comptes 771 et 772.


Par ailleurs, un bug mineur montrait des mineurs travaillant dans des mines qui n'existaient pas, ce problème d'affichage est corrigé.

En outre, il était difficile pour les conseillers s'occupant des finances et des mines d'y voir clair avec les statistiques actuelles. Nous avons donc mis à la disposition des CàM et des Baillis un nouveau tableau de statistiques qui donne des chiffres pour chaque journée de minuit à minuit (heure de Paris). Ce tableau sera amélioré en fonction des retours des joueurs.

Voici comment fonctionnent les débits et crédits liés aux mines :

- Les mineurs reçoivent leur paye au moment de leur embauche (actif depuis le début de la désynchronisation) ;


- Les provinces reçoivent les ressources minières à minuit (heure de Paris) suivant la fin du travail à la mine du mineur.

_________________
ici, j'ai batit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Cecilia
Intervenant majeur


Date d'inscription : 09/06/2010
Nombre de messages : 1703
Nom RR (IG) : Cecilia
Localisation : Agrippée son blond n'époux

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Lun 8 Avr 2013 - 12:36

Citation :
I. Réforme des mines : le changement c'est maintenant !

Travaillez plus pour gagner plus

Le travail à la mine devient une action à durée paramétrable, comme la récolte des simples (herbe médicinales). Le RMI devient également une action à durée paramétrable.

Lorsque votre personnage travaille à la mine, vous pouvez choisir combien de temps il y travaillera : 1 heure, 2 heures, 6 heures, 12 heures ou 24 heures.

Plus le mineur choisit de petites plages de travail, plus son travail est efficace et donc rentable.

Par exemple, si la province décide que le salaire journalier des mineurs est de 15 écus, koban ou quachtli et que le mineur choisit de travailler pour une durée de :


- 24h, il touche un salaire normal, donc 15 écus.

- 12h, sa rentabilité est multipliée par 1,1. Il touche donc la moitié de 15 écus, donc 7,5 écus, multipliée par 1,1.

- 6h, sa rentabilité est multipliée par 1,2. Il touche donc le quart de 15 écus, donc 3,75 écus, multiplié par 1,2.

- 2h, sa rentabilité est multipliée par 1,4. Il touche donc le douzième de 15 écus, multiplié par 1,4.

- 1h, sa rentabilité est multipliée par 1,5. Il touche donc le vingt-quatrième de 15 écus, multiplié par 1,5.


Si le mineur choisir donc de travailler 24 fois 1 heure, il touchera en tout un salaire de 15 écus multiplié par 1,5 soit 22,5 écus et son travail rapportera aussi 1,5 fois plus à la province qu'un mineur qui aurait travaillé 24 heures en une seule fois.

La conséquence directe de ce système est la suppression du paiement du salaire des mineurs en deux fois : le mineur touche l'intégralité de son salaire dès qu'il a fini de travailler.


Dans le cas où vous débutez une action à durée paramétrable (récolte des simples ou travail à la mine) peu de temps avant le passage de journée et que votre action continue après le passage de journée :
- Si après le passage de journée, votre action dure encore 2 heures maximum, alors vous pourrez ensuite faire n'importe quel type d'action.
- Si après le passage de journée, votre action dure encore plus de 2 heures, vous ne pourrez faire que des actions à durée paramétrables. Par exemple, vous ne pourrez pas ensuite voyager, car cette action nécessite une journée complète.


Modification du calcul des coûts d'entretien des mines


Selon l'ancien système, les coûts d'entretien étaient calculés sur la fréquentation de la mine de la veille. Désormais, les coûts d'entretien sont calculés sur les dix plus grosses fréquentations de la mine sur les trente derniers jours. L'entretien des mines dépend donc maintenant de la fréquentation moyenne de la mine, donc réelle. Il n'est plus possible d'avoir des surcoûts ou des absences de coûts incohérents. Les rotations ouverture / fermeture de mines ne sont donc plus interdites puisqu'elles n'apportent plus aucun avantage indû aux provinces les pratiquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilia
Intervenant majeur


Date d'inscription : 09/06/2010
Nombre de messages : 1703
Nom RR (IG) : Cecilia
Localisation : Agrippée son blond n'époux

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Lun 8 Avr 2013 - 12:37

Levan a écrit:
Bonjour,

Un petit ajout au précédent message.

D’une part, Les durées de travail à la mine ont été revues. Notamment, il suffira maintenant de travailler 22h pour avoir le salaire journalier habituel, 22h de travail d'un mineur rapportera donc à la province autant que le travail d'une journée selon l'ancien système.

D’autre part, certains baillis ont du mal avec la situation actuelle, et nous allons les aider. Il y a trois raisons à leurs problèmes :
1°/ La modification des règles de consommation des mines (sur les 10 plus fortes affluences sur 30 jours glissants) a probablement été faite trop rapidement.
2°/ Egalement, la mise en ligne du nouveau mode de travail dans les mines, le mardi 26 au soir, a nécessairement entraîné une journée quasi-blanche le mercredi 27 (logique, le système revient à avancer la paye des joueurs, y compris celle qui est habituellement prévue le dimanche, et à décaler jusqu'à 24h la production). Certains baillis ont alors décidé de fermer leurs mines dès le lendemain, même celles qui étaient très rentables, alors qu'il ne s’agissait que d'un creux technique.
3°/ Et pour finir, il y a eu un petit bug dû à une série d’arrondis dans les calculs de maintenance.

Du coup, nous avons lancé à l’instant un petit script afin de dédommager précisément les provinces du bug 3°/. Il n’y a pas d’autre bug. Nous avons également décidé que, à titre transitoire, les coûts d’entretien (y compris entretien d’urgence) et d’amélioration des mines seront diminués de 40%. C’est une mesure qui donnera une grosse bouffée d’oxygène aux Comtés, et même beaucoup plus. Profitez-en !
(On indiquera à l’avance la disparition progressive de ce bonus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Lun 8 Avr 2013 - 17:51

les coefficients ont été revus, travailler une heure à un coefficient x3, deux heures x2, six heure x1.35, dix (et non douze) heure x1.15, et travailler 22h (et non 24) x1 (donc salaire de base)

_________________
ici, j'ai batit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
marjolainne
Inestimable serviteur du Duché
avatar

Date d'inscription : 05/01/2007
Nombre de messages : 12894
Champs et Metier : Mais
- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Ven 20 Sep 2013 - 14:26

Scapin a écrit:

_________________
1- il est inutile de proposer si c est pour reprendre .
2- Le pire de certaines haines, c'est qu'elles sont si viles et rampantes qu'il faut se baisser pour les combattre. "
3-" Une âme peut se dire généreuse, quand elle prend plus de plaisir à donner qu'à recevoir. "
4-Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d'autres. "
5-C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
6-Se venger d'une offense, c'est se mettre au niveau de son ennemi ; la lui pardonner, c'est se mettre au dessus de lui.
7-La pratique de la vertu repose le cœur et le rend chaque jour meilleur. L'hypocrisie le fatigue et le rend chaque jour plus sot.
8-  Trois sortes d'amis sont utiles, trois sortes d'amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, un ami bavard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Mer 26 Mar 2014 - 2:01

Citation :
III. Amélioration et simplification des mines


Aujourd'hui, nous améliorons le système de gestion des mines : celui-ci est désormais simplifié et les coûts d'entretien sont plus justes.

A. Simplification

Les Commissaires aux Mines, Baillis et Comtes reçoivent désormais des événements pour toutes les actions réalisées sur les mines (entretien, amélioration, montée ou descente de niveau?), ce qui permettra un meilleur suivi.

L'affichage des informations nécessaires à l'entretien des mines a été amélioré également, avec des informations supplémentaires.

B. Nouveaux coûts d'entretien

Le premier système de calcul de l'entretien des mines prenait comme référence la fréquentation de la veille dans la mine.

Le dernier système mis en place prenait comme référence la moyenne des dix plus grosses fréquentations de la mine sur les trente derniers jours.

Désormais, le coût d'entretien d'une mine est calculé en fonction de la fréquentation du jour même ; ainsi, comme la fréquentation de la mine évolue au cours de la journée, le coût d'entretien augmente tout au long de la journée, et les gestionnaires des mines voient cette valeur exprimée en fer et en pierre sur le panneau d'entretien des mines.

L'entretien des mines peut être effectué n'importe quand, en payant la quantité de fer et de pierre indiquée sur le panneau d'administration des mines. La seule condition à respecter est de ne pas dépasser le "Seuil de rupture". Si le coût d'entretien a dépassé le "Seuil de rupture" au moment du passage de journée dans le jeu, alors le niveau de la mine descend et le Coût d'entretien actuel de la mine (ce qui reste à payer pour l'entretien) est divisé par deux. Avec ce nouveau système, il n'y a plus de notions d'états bons, mauvais et d'éboulements, et améliorer le niveau d'une mine nécessite aussi de payer d'en le coût d'entretien.
Notez qu'il est donc possible de payer l'entretien plusieurs fois par jour si vous craignez que le "Seuil de rupture" soit dépassé au prochain passage de journée.

Enfin, un gestionnaire des mines qui siège à son poste depuis au moins quatre jours peut descendre le niveau d'une mine d'un niveau, une seule fois par jour et par mine, et uniquement sur une mine de niveau supérieur ou égal à huit.


C. Et si on prenait un exemple ?
(Attention, les valeurs sont fictives)

J'ai une mine d'or de niveau 5 et le Seuil de rupture est fixé à 50 quintaux de pierre et 60 kilogrammes de fer.
Si au prochain passage de journée, le Coût d'entretien dépasse soit les 50 quintaux de pierre, soit les 60 kg de fer, soit les deux, par exemple en étant à 80 quintaux de pierre et 62 kg de fer, alors la mine descendra au niveau 4 et le Coût d'entretien au début de cette journée sera l'ancien divisé par deux, soit 40 quintaux de pierre et 31 kg de fer, et il y aura donc un nouveau Seuil de rupture, qui correspondra à une mine de fer de niveau 4, à ne pas dépasser...


Rappels

- Quand on paie l'amélioration d'une mine, l'amélioration se fait au prochain passage de journée.
- Quand on ordonne de descendre le niveau d'une mine, la baisse de niveau se fait au prochain passage de journée.
- Quand un mineur se rend à la mine, sa présence augmente immédiatement le coût d'entretien de la mine, mais son salaire n'est payé par le comté qu'à la fin de son travail.
- Quand on ordonne la fermeture d'une mine, elle est fermée au prochain passage de journée, ce qui n'empêche pas les personnages qui avaient commencé à travailler la veille de terminer leur action.

( http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2134182 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!) Jeu 27 Mar 2014 - 1:16

zution a écrit:
Bienvenue au nouveau CAM dont je connais pas le nom,


Vous pouvez tout d'abord faire le tour de votre bureau et jeter un oeil à la disposition de nos mines, si le poste de CAM ne vous est pas très familier.

En cas de besoin d'informations précises sur le travail de CAM, il n'y a malheureusement plus de guide à jour et je n'ai eu le temps de le faire.
Les anciens guides de votre bureau sont en grande partie obsolètes, alors il ne faudra pas hésiter à me contacter au début si vous avez des questions.

Les points importants de votre mission sont de
- Veiller aux entretiens
- Observer l'activité des mines (fréquentation, production) et archiver les informations
- Veiller à ce que les mines soient remplies au maximum (présence en halle/gargote par exemple, communiqués d’informations etc)
- Communiquer avec le CaC pour connaitre l'évolution des stocks de ressources

Une mine est caractérisée par :
- son minerai (or, pierre, fer, argile etc)
- son niveau qui définit le rendement par mineur ainsi que le coût de l'entretien par mineur
- sa capacité

Ces informations son accessible de votre bureau.
Il est en plus possible de savoir, la fréquentation, la production et les dépenses en entretien par mine des 8 derniers jours.

Pour chaque mine, vous avez la possibilité de :
- faire un entretien normal ce qui préserve d'une dégradation (perte de niveau)
- faire une amélioration pour améliorer le rendement
- diminuer le niveau de la mine (inutile)
- de la fermer ou de l'ouvrir
La définition des salaires par mine ainsi que des capacités de chacune d'elle sont du ressort du bailli qui a aussi accès à toutes vos informations.


C'était une brève information.

Pour ce qui est de veiller aux entretiens, sachez qu'il est en manuel, c'est à dire que c'est vous qui en êtes chargé.
Le duc a la possibilité de le mettre en automatique, ainsi à chaque fin de journée chaque mine sera entretenue s'il y a bien les ressources suffisantes en réserve.

Le choix est une décision personnelle. J'ai joint un petit texte pour plus de détails sur l'entretien afin de mieux comprendre.
Il est aussi possible de jeter un oeil à mon registre pour voir comment je m'y prenais.


Entretien a écrit:
A chaque entrée d'un mineur dans une mine, la valeur de l'entretien de la mine augmente proportionnellement à la durée du travail du mineur.
C'est facile à comprendre, à force de creuser dans la mine, il faut bien subvenir à des coûts de consolidation des galeries souterraines pour éviter une détérioration de la mine en question.

Les assistants du CAM s'efforcent chaque jour à lui indiquer les coûts des entretiens par mine.
Un coût d'entretien en pierre et en fer est arrondi au quintal de pierre ou au kilo de fer supérieur. C'est à dire que s'il était précisément, par rapport au nombre de travaux effectués dans une mine, de 3,2 quintaux de pierre et 1,7 kilo de fer, un entretien qui serait effectué à cet instant vaudrait 4 quintaux de pierre et 2 kilo de fer.
L'entretien d'une mine ouverte peut être ordonnée à tout instant et même plusieurs fois par jour par le CAM et le bailli. A chaque ordre d'entretien, il y a donc une dépense d'arrondie qui vaut moins d'une unité de minerai mais c'est sur chaque mine et chaque entretien.
Tant qu'un en entretien n'est pas ordonné, il augmente de jour en jour. Et un ordre d'entretien remettra le coût à zéro.

Quand entretenir ?
Les plus grands éminents savants impériaux ont déterminé une loi pour connaitre précisément la limite de la valeur de l'entretien à ne pas dépasser à la fin de la journée sous peine de voir la mine se dégrader.
Cette limite est appelée "seuil de rupture" et les assistants du CAM s'efforcent chaque jour à l'informer du seuil de rupture de chaque mine ouverte.


Citation :
Concernant le Seuil de rupture d'une mine, sachez qu'il est calculé de la façon suivante : sa valeur est de deux fois le Coût d'entretien de la mine selon l'ancienne mode, c'est-à-dire lorsqu'il était fondé sur les dix plus grosses fréquentations des trente derniers jours de la mine. Cela permet d'avoir donc un Seuil de rupture évolutif, mais qui reste relativement stable, et qui est un montant suffisamment large pour vous laisser de la marge pour entretenir vos mines.


Une mission du CAM est d'éviter que le coût de l'entretien de l'une des mines dépasse le seuil de rupture à la fin de la journée.
Si le seuil d'une mine est dépassé en cours de journée, les éminents savants ont informé que cela n'avait aucune influence sur la mine mais qu'il fallait bien ordonner un entretien avant le lendemain.

Dans le cas où le coût de l'entretien d'une mine dépasse tout de même le seuil de rupture à la fin de journée, elle se verra dégradée et son rendement en sera moins bon. (Perte d'un niveau).
Néanmoins, puisque l'entretien n'a pas été fait et qu'une partie de la mine n'a plus à être entretenu puisqu'elle s'est effondrée, le coût de l'entretien s'en trouve d'office plus faible.
Les éminents savants disent que le coût d'entretien au début de la journée vaut la moitié de ce qu'il était à la fin de journée terminée.


Pour une sécurité totale, il est possible d'ordonnée aux assistants un entretien automatique de toutes les mines ouvertes à chaque fin de journée. Ainsi le bon état de chaque mine est assuré.

Cette méthode a un inconvénient de surcoût d’arrondi quotidien qui est plus important lorsque des mines sont peu fréquentées ce qui est souvent le cas en Lorraine.

Prenons l'exemple de notre carrière qui a 6,2 "mineurs" par jour.
Un entretien en fin de journée devrait coûter 6,2*0,7 = 4,34 qx de pierre et 6,2*0,5 = 3,1 kilos de fer mais il est arrondi à 5 qx et 4 kg soit une dépense supplémentaire de 0,66 qx (15%d'augmentation) et 0,9 kg (15%d'augmentation) par jour.
Imaginez-vous acheter votre pain quotidien avec une taxe de 15 à 30% dessus, vous râlerez.

Sachant que le seuil de rupture est bien supérieur à 5 qx et 4 kg pour être de l'ordre de 26 qx de pierre et 20 kg de fer, on peut se rendre compte qu'il n'est pas utile d'entretenir chaque jour et que si la dépense supplémentaire de 0,66 qx et 0,9 kg est la même pour un entretien de 26 qx de pierre et 20 kg de fer, cela ne fait plus que 2,6% et 4,7% d'augmentation mais pas par jour mais plutôt tous les 3 jours, soit encore moins par jour.

C'est pourquoi, j'avais opté pour un entretien manuel afin de réduire le plus possible les surcoûts des arrondis.

En cas d'entretien manuel, cela requiert des précautions, puisque si l'entretien fait défaut, l'économie réalisée n'en est plus une.
En deux mois, je n'ai pas tout à fait économisé le coût d'une amélioration. Cela veut dire qu'il ne faudrait pas plus d'une erreur tous les deux mois pour rendre l'entretien manuel intéressant.

Les précautions sont :
- Communiquer avec le bailli pour connaitre le nombre de PE en institution de la journée.
Ensuite avec cette table et le niveau de prestige, on sait s'il y a des risques de fermetures de bureaux et dans ce cas il faut pourvoir décider de entretiens avant une fermeture.
- Evaluer grossièrement l'évolution de l'entretien qu'il peut y avoir jusqu'au lendemain. C'est le soir que ça augmente le plus à cause de nombreaux travaux noctures de 10 ou 22H.
- Etre disponible pour ordonner les entretiens en soirée/fin de journée ou avant de possibles fermetures de bureaux ( Cas fréquent à prestige nul)


L'archivage se fait en salle des registres. C'est utile de le faire quotidiennement pour informer les autres conseillers.
La communication avec le CaC et le bailli se fait aussi souvent grâce au registre quotidien.
Pour tout ce qui est bilan hebdomadaire ou mensuel, j'ai un boulier performant qui est disponible au partage.

Bon courage,
Les mines sont la clef de notre prospérité à tous, ne les négligez pas.

Zution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!)

Revenir en haut Aller en bas
 

Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rôle du CaM et mode d'emploi des mines (En travaux, peinture fraîche!)
» [mode d'emploi] allumer et ETEINDRE la radio sur le lapin depuis son ordi et aussi avec un ztamp
» Mode d'emploi de la bonne suggestion !
» Et si on faisait un Wiki en guise de mode d'emploi ?
» TAGS mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Nancy :: Donjon Central :: Grande Bibliothèque Lorraine et Archives du duché :: Archives de Lorraine :: archives des anciens conseils ducaux :: Aile de l'économie (archives du CD) :: archives de la salle de l'économie Ducale-