Castel de Nancy

Forum RP du Chateau de Nancy dans le jeu Royaumes Renaissants (www.lesroyaumes.com)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 [Code militaire] Titre II : De la hiérarchie et de la discipline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu oedipe
Dignitaire Impérial
avatar

Date d'inscription : 29/11/2006
Nombre de messages : 4503
Nom RR (IG) : Oedipe
Localisation : Verdun ou Vigneulles

- :

MessageSujet: [Code militaire] Titre II : De la hiérarchie et de la discipline Dim 27 Jan 2008 - 20:08

Citation :
Titre II: De la hiérarchie et de la discipline



II. Article Ier : Des explications de la hiérarchie


Un soldat a le droit de demander des explications à sa hiérarchie, sans toutefois discréditer les ordres ni l'autorité hiérarchique et en restant respectueux. La hiérarchie n'est par contre pas tenue de les lui donner.


II. Article II : Des permissions et de la désertion.
II.II. 1 :La permission

Un soldat qui donne une justification et qui prévient en temps et en heure ( au minimum TROIS jours avant son absence) ne peut se voir refuser une permission, sauf cas de force majeure.
Si celle-ci est faite mais reste sans réponse durant au moins trois jours elle est accordée automatiquement. (A condition que celle-ci soit postée à l’endroit prévu)

II.II. 2 : La désertion
Tout soldat étant parti de la garnison sans autorisation peut se voir accusé de désertion.
Tout soldat ne pointant plus, n'étant plus actif dans une garnison depuis au moins deux semaines et n'ayant pas de motif officiel valable (demande postée dans un bureau de supérieur) est considéré comme déserteur. Un courrier lui sera envoyé, et si aucune réponse, il sera radié.


II.II. 3 : De la rémunération

Un soldat ayant participé à une mission militaire et qui n'a pas été rémunéré sans explications ou raisons, a le droit de saisir sa hiérarchie afin de recevoir une solde.


II.II. 4 : De la trahison

Un soldat ayant des preuves tangibles concernant un autre membre de l’Ost, l’accusant d’actes frauduleux a le droit, et le devoir, de saisir sa hiérarchie pour l’en informer.
Le soldat fautif pourra être jugé en Cour Martiale (RP) ou au tribunal civil.

[Explications :
Le procès peut se dérouler en RP seulement au sein de la cour martiale ou alors se dérouler en parallèle au tribunal civil IG.
Dans ce dernier cas, le juge civil appliquera la peine IG fixée (amende ou prison) par la cour martiale.]


II.II. 5 : La démission
Le soldat a droit de présenter sa démission sans devoir motiver celle-ci.
Cependant en temps de guerre ou de danger imminent pour la Lorraine, le soldat / L'officier devra poser sa démission une semaine à l'avance.
L'Ost fait toutefois appel à la conscience de l'officier afin qu'il ne parte pas brutalement du jour au lendemain et reste en poste le temps de trouver rapidement une solution afin de ne pas nuire au bon fonctionnement de l'armée.


II. Article III : Des devoirs du Soldat


- Le soldat doit prêter serment d’allégeance au Duc, à la Lorraine et à l’Empereur, de les servir fidèlement et loyalement.
- Il doit être exempt de tout jugement depuis au moins 4 mois au moment de son incorporation. [Ne pas avoir été condamné pour Haute Trahison, Trahison, escroquerie à grande échelle.]
- Le soldat doit loyauté et obéissance à sa hiérarchie.
- Il se doit de se présenter à sa garnison une fois par jour et cela avant d’avoir pris quelque autre engagement.
- Il doit vérifier à ce moment les panneaux d’affichage, la salle des rapports et participe à la vie de la garnison.
- Tout ordre de mission doit être effectué au mieux de ces capacités. D’une manière générale, le soldat doit se tenir informé des faits et ordres à l’Ost.
- Il représente l’Ost et par extension le duc : il doit se comporter comme tel (honorable, digne et juste) et faire respecter ce statut.
- Il se doit de dénoncer tout acte militaire ou civil allant à l’encontre des intérêts de la Lorraine et de fournir toute preuve en sa possession.
- Tout soldat, quel que soit son grade, devra en tout temps savoir ce qu’on attend de lui et effectuer ses taches du mieux qu’il le peut et sans discuter.
- Un soldat porte toujours sa tenue quand il se trouve à l’ost et celle-ci doit en tout moment être irréprochable.
- Un soldat n'affiche jamais à l'Ost ses idées ou son appartenance politiques. La neutralité idéologique est obligatoire. Les signes religieux aristotéliciens, par contre, sont tolérés s'ils ne sont pas trop extravagants.
- Soldat professionnel, il entretient sa compétence (RP) et sa force (IG)

Fait à Nancy, approuvé par le conseil le 25 septembre 1458

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche
Grand du Duché
avatar

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 5632
Nom RR (IG) : Floche
Localisation : Toul

Champs et Metier : champs de blé
Voie : Etat
- :

MessageSujet: Re: [Code militaire] Titre II : De la hiérarchie et de la discipline Dim 15 Mai 2011 - 23:02

Citation :
Titre II - De la hiérarchie et de la discipline

II. Article Ier : Les droits du Soldat

II.I. Alinéa Ier : Des explications de la hiérarchie

Un soldat a le droit de demander des explications à sa hiérarchie, sans toutefois discréditer les ordres ni l'autorité hiérarchique et en restant respectueux. La hiérarchie n'est par contre pas tenue de les lui donner si un sceau de confidentialité y est apposé.

II.II. Alinéa II : Des permissions et de la désertion.
La permission :
Un soldat qui donne une justification et qui prévient en temps et en heure ( au minimum TROIS jours avant son absence) son supérieur ne peut se voir refuser une permission, sauf cas de force majeure.
Si celle-ci est faite mais reste sans réponse durant au moins trois jours elle est accordée automatiquement. (A condition que celle-ci soit postée à l’endroit prévu)
La désertion : tout soldat étant parti de la garnison sans autorisation peut se voir accusé de désertion.
Tout soldat ne pointant plus, n'étant plus actif dans une garnison depuis au moins trois semaines et n'ayant pas de motif officiel valable (demande postée dans un bureau de supérieur) est considéré comme déserteur et radié.

II.III. Alinéa III : De la rémunération

Un soldat ayant participé à une mission militaire et qui n'a pas été rémunéré sans explications ou raisons, a le droit de saisir sa hiérarchie afin de recevoir une solde.
(Voir article sur la rémunération)

II.IV. Alinéa IV : De la trahison

Un soldat ayant des preuves tangibles concernant un autre membre de l’Ost, l’accusant d’actes frauduleux, a le droit, et le devoir, de saisir sa hiérarchie pour l’en informer.
Le soldat sera jugé en Cour Martiale (RP).
En cas de complexité de l'affaire (IG), elle sera portée devant une cour civile.
[Explications :
- si c'est en RP, cela se passera en Cour Martiale
- si la fraude ou la trahison est IG (preuve : un screen de taverne par ex) c'est le tribunal civil qui s'occupe de l'affaire. Comme la Cour Martiale n'est pas IG il est logique qu'elle soit de préférence associée aux RP]

II.V. Alinéa V : Du respect

Le soldat de l'Ost représente le pouvoir militaire du Duc et par conséquent on veillera à lui marquer un certain respect tant dans la parole que par les actes.

II.VI. Alinéa VI : La démission

Le soldat a droit de présenter sa démission sans devoir motiver celle-ci.
Cependant en temps de guerre ou de danger imminent pour la Lorraine, le soldat / L'officier / l'officier général / l'officier supérieur devront poser leur démission une semaine à l'avance.
L'Ost fait toutefois appel à la conscience de l'officier ou de l'officier supérieur afin qu'il ne parte pas brutalement du jour au lendemain et reste en poste le temps de trouver rapidement une solution afin de ne pas nuire au bon fonctionnement de l'armée.



II. Article II : Des devoirs du Soldat

II.II. Alinéa Ier : Obéissance, loyauté, respect.

- Le soldat doit prêter serment d’allégeance au Duc, à la Lorraine et à l’Empereur, de les servir fidèlement et loyalement.
- Il doit être exempt de tout jugement depuis au moins 4 mois au moment de son incorporation. [Ne pas avoir été condamné pour Haute Trahison, Trahison, escroquerie à grande échelle.]
- Le soldat doit loyauté et obéissance à sa hiérarchie.
- Il se doit de se présenter à sa garnison une fois par jour et cela avant d’avoir pris quelque autre engagement.
- Il doit vérifier à ce moment les panneaux d’affichage, la salle de briefing et participe à la vie de la garnison.
- Tout ordre de mission doit être effectué au mieux de ces capacités. D’une manière générale, le soldat doit se tenir informé des faits et ordres à l’Ost.
- Il représente l’Ost et par extension le duc : il doit se comporter comme tel (honorable, digne et juste) et faire respecter ce statut.
- Il se doit de dénoncer tout acte militaire ou civil allant à l’encontre des intérêts de la Lorraine et de fournir toute preuve en sa possession.
- Tout soldat, quel que soit son grade, devra en tout temps savoir ce qu’on attend de lui et effectuer ses taches du mieux qu’il le peut et sans discuter.
- Un soldat porte toujours sa tenue quand il se trouve à l’ost et celle-ci doit en tout moment être irréprochable.
- Un soldat n'affiche jamais à l'Ost ses idées ou son appartenance politique. La neutralité idéologique est obligatoire.

II.II. Alinéa II : Code du soldat de l’Ost :

1- Au service de la Lorraine, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu. Il accomplit sa mission avec la volonté de la réussir et de vaincre l’ennemi si nécessaire au péril de sa vie.

2- Il respecte l’adversaire, épargne les populations et doit se tenir prêt à assurer le renfort des autorités civiles en cas de besoin.

3- Fier de son engagement, il est toujours et partout un ambassadeur de sa garnison, de l’Ost et de la Lorraine. Il fera toujours preuve de respect et de tolérance.

4- Il obéit aux ordres dans le respect du règlement, des coutumes de la guerre et des accords inter duchés de la Lorraine.

5- Membre d’un groupe solidaire et fraternel, il agit avec honneur, franchise et loyauté et fait passer son intérêt propre après celui de ce groupe. Attentif à ses camarades, il œuvre pour la cohésion et le dynamisme de son groupe.

6- Soldat professionnel, il entretient ses capacités physiques et professionnelles et développe sa compétence (RP) et sa force (IG).

II.II. Alinéa III : Des devoirs des Officiers

L’officier étant un soldat il doit remplir tous les devoirs du soldat mais en plus
- Il doit remplir les tâches spécifiques de son grade (voir Titre III : De l’organisation de l’Ost) sous peine d'être dégradé.
- Il doit respecter ses hommes et ne leur donner que des ordres justes
- Il doit consigner tous les ordres qu’il donne dans le Registre des Ordres Donnés (ROD)
- Il doit encourager et souligner les mérites de ses subordonnés, doit être capable d'établir la liste des faits d'armes et autres de n'importe lequel des hommes de sa Garnison, en vue d'un concile pour une promotion ou, à l'inverse, d'une dégradation.

Fait par l’était Major le 28 avril 1459
Approuvé par le Conseil Ducal le 12 mai de la même année

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Code militaire] Titre II : De la hiérarchie et de la discipline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Code militaire] Titre II : De la hiérarchie et de la discipline
» [Code militaire] Titre I : Préambule
» [Code Militaire] Titre V : Les promotions
» [Code militaire] Ensemble du corpus de textes
» Quels noms pour les bases de flottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Nancy :: Donjon Central :: Grande Galerie :: Legislation caduque :: Grande Galerie : documents antérieurs au 13 décembre 1462 :: Salon de la législation ducale :: Législation caduque-