Castel de Nancy

Forum RP du Chateau de Nancy dans le jeu Royaumes Renaissants (www.lesroyaumes.com)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Zezinho
Crieur
Zezinho

Date d'inscription : 29/06/2014
Nombre de messages : 630
Nom RR (IG) : Zezinho
Localisation : Je m'enfile des chiantos, alors à ton avis ?

Champs et Metier : Intermittent du spectacle royaumesque.
Voie : De l'autonomie et de la souveraineté Lorraine
Poste(s) au Castel : Redresseur de torts anciens

- : I

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeSam 27 Sep 2014 - 22:06

Le titre est quelque peu théâtral je vous le concède chers membres du CC, mais la réalité est là. Nous ne sommes plus que 267 lorrains vivant en Lorraine. Il y a un an nous n'étions que 400. Aujourd'hui nous ne sommes peut être que 50 ou 60 actifs. Dans un an en restera t-il 20 ou 30 ? nous et nos potes quoi. Ce qui signifie qu'à ce rythme, confirmant mes funestes prédictions, dans moins de deux ans, si nous ne faisons rien, si nous ne tentons rien d'ampleur, la Lorraine sera morte.
C'est dans ce cadre que depuis 1460 (quand je suis présent et disponible, ce qui est bien trop rare, je crois que ce n'est un secret pour personne), j'appelle à un vrai big bang de l'ensemble de notre mode de fonctionnement en Lorraine.
Perdus entre le marteau d'empereurs trop centralisateurs et leurs lois liberticides, et l'enclume d'un surplus de nos textes de lois qui ne servent fondamentalement qu'à prévoir des punitions pour tout et n'importe quoi, reproduisant en cela des répliques du modèle de Guise, périmé et inadapté à une situation de sous-peuplement, nous mourrons.
Il n'y a que trop peu ou pas d'esprit d'initiative, les gens ont finit par avoir peur de tout, qui de perdre leur titre, qui d'être déclaré ennemi de ceci, traitre de cela, et la litanie est encore longue.
Le délit d'opinion a été de facto institué, et ma réponse à cela est plus que jamais : la communauté lorraine doit s'unir, pour ne pas se laisser mourir. La communauté doit s'inventer un nouveau futur, la communauté doit se réinventer, innover pour tenter -tenter !- de cesser la saignée de sa population, et qui sait ? un jour se repeupler.

Dès lors, je vous propose ici le résumé des explications du nouveau système proposé, que j'ai pu donner par bribes aussi bien en gargote, que beaucoup -beaucoup !- plus touffues aux membres du Conseil, qui je le crois, sont pas mal partant pour ce nouveau mode de fonctionnement.
Je vous le dis, je pense obtenir une majorité au conseil ducal le jour du vote. Le duc m'a autorisé à me tourner vers vous, et, de la même façon, je suis disponible (dans la limite de mon temps disponible) à vous expliquer le pourquoi du comment de chaque point, de chaque raisonnement qui m'ont conduit à écrire chaque mot et chaque phrase employés.
Donc voici (déroulez les parchemins pour pouvoir lire chaque texte afférant à chaque ligne explicative) dans un premier temps le dessin dudit fonctionnement proposé, et sa transcription dans une Grande Galerie rénovée, du futur  :


Spoiler:
 

Et pour expliquer le changement du fonctionnement institutionnel, et le décret voulu pour se faire :

Spoiler:
 

C'est à vous, n'hésitez pas ! si on peut améliorer ce qui est améliorable, faut y aller, sans tabou et en toute liberté de réflexion.

_________________
"Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi" Zé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marjolainne
Inestimable serviteur du Duché
marjolainne

Date d'inscription : 05/01/2007
Nombre de messages : 12894
Champs et Metier : Mais
- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 6:08

Ça me va . En fc c est ce qu ils ont voté . C est la noblesse qui donne son accord pour les annoblissements de nouveaux nobles . Et par contre chez eux il n y a plus fief de retraite . Comme ça ça évitent que des personnes qui veulent être comte pour un titre se mettent tête de liste . On devrait faire pareil ,ça limiterait la casse.

_________________
1- il est inutile de proposer si c est pour reprendre .
2- Le pire de certaines haines, c'est qu'elles sont si viles et rampantes qu'il faut se baisser pour les combattre. "
3-" Une âme peut se dire généreuse, quand elle prend plus de plaisir à donner qu'à recevoir. "
4-Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d'autres. "
5-C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
6-Se venger d'une offense, c'est se mettre au niveau de son ennemi ; la lui pardonner, c'est se mettre au dessus de lui.
7-La pratique de la vertu repose le cœur et le rend chaque jour meilleur. L'hypocrisie le fatigue et le rend chaque jour plus sot.
8-  Trois sortes d'amis sont utiles, trois sortes d'amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, un ami bavard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 8:48

Y a de l'idée. Mais du coup il n'y a plus ni vicomte ni comte en FC? Ils ont accepté cela? Je dis respect!

Sinon en ce qui concerne les textes :
Le Grand Coutumier me convient très bien.
De l’esprit de la loi. Très bien aussi RAS.
Fonctionnement et répartition des pouvoirs, clair et précis, très bien.

L'organisation de la GG me convient aussi.

Et pour finir le décret me convient aussi.

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
reki
Grand du Duché
reki

Date d'inscription : 11/03/2011
Nombre de messages : 3324
Nom RR (IG) : Reki
Localisation : Nancy

Champs et Metier : Blé, mais, boulanger
Voie : Religion
- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 11:13

Juste un point qui me chiffonne dans le texte "Explication particulière de la Justice"

Citation :
Ainsi, un procureur et un juge du fait de leur capacité d’impact négatif sur la vie d’une personne, ne peut en aucun cas, condamner à mort, bannir au delà de 3 mois, mettre les finances en négatif; multiplier les procédures, les condamnations dans un même laps de temps, pour des faits identiques ou similaires, sans l’accord écrit et publié en gargote de la personne mise en accusation.

La liberté pour tout et tout le monde oui.

Mais en cas de faits graves, tels que nous l'avons vécu avec Clootaire, soit le pillage du Duché pourquoi la peine de mort ne serait-elle pas applicable ?
Spoiler:
 

Ensuite la possibilité de mettre en négatif n'est pas interdit non plus pour autant que le délinquant possède sur lui un objet vendable pour se remettre en positif. Beaucoup trop de délits restent impunis, la prison ne fait peur à personne, par contre toucher aux écus, houlala ça fait mal^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 11:40

pour le négatif, y a pas un point dans la charte du juge à ce sujet? Vieux souvenir un peu flou.

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
reki
Grand du Duché
reki

Date d'inscription : 11/03/2011
Nombre de messages : 3324
Nom RR (IG) : Reki
Localisation : Nancy

Champs et Metier : Blé, mais, boulanger
Voie : Religion
- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 12:02

De Brennos si mes souvenirs sont bons, possibilité de le faire s'il y a des biens en vue (épée, bâton, bouclier, hache ou autre)


Citation :
Brennos a écrit:
En effet, le négatif n'est pas strictement interdit : il est interdit de donner une amende que quelqu'un ne pourra pas payer. Si le condamné a tout caché ou tout converti en maïs, alors non ce n'est pas abusif par exemple Smile


Dernière édition par reki le Dim 28 Sep 2014 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marjolainne
Inestimable serviteur du Duché
marjolainne

Date d'inscription : 05/01/2007
Nombre de messages : 12894
Champs et Metier : Mais
- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 12:11

C est pas encore voté . Mais c est discuté depuis un moment

http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=757388&start=15

Allez jeté un coup d œil sur leur futur loi héraldique . Je pense qu on devra y prendre ex .

_________________
1- il est inutile de proposer si c est pour reprendre .
2- Le pire de certaines haines, c'est qu'elles sont si viles et rampantes qu'il faut se baisser pour les combattre. "
3-" Une âme peut se dire généreuse, quand elle prend plus de plaisir à donner qu'à recevoir. "
4-Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d'autres. "
5-C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
6-Se venger d'une offense, c'est se mettre au niveau de son ennemi ; la lui pardonner, c'est se mettre au dessus de lui.
7-La pratique de la vertu repose le cœur et le rend chaque jour meilleur. L'hypocrisie le fatigue et le rend chaque jour plus sot.
8-  Trois sortes d'amis sont utiles, trois sortes d'amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, un ami bavard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 12:47

bonjour a vous,

si vous permettez... je vais prendre le temps de consulter les documents avant de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 28 Sep 2014 - 17:04

C'est préférable oui. Prend ton temps!

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 17:06

j'aime bien les principes généraux.

1- surtout que cela énonce clairement l'autonomie de la Lorraine.

Je n'ai pas vu d'allusion au royaume, ni à la Lotha... si je ne me trompe pas, C'est parfait.

2- j aime bien...

Citation :
Les libertés fondamentales

- La Lorraine se réserve le droit de choisir son propre destin, d'écrire sa propre Loi, dans la limite des droits et devoirs héraldiques qui lient un suzerain à son vassal, et un vassal à son suzerain.


J'ajouterai une section pour rappeler les domaines dans lequel la Lorraine a les pleins pouvoirs: Gestion de son économie, de sa puissance militaire, de ses finances et impôts, son système éducationnel et l'organisation de son territoire.


Pour l'Hérauderie, il me semble que je l'ai vu écrit quelque part... mais on peut le regrouper dans la même section.

La levée du ban est listée, mais on peut mettre une note que la gestion du ban est aussi une prérogative du duc (..et non pas du royaume ou de l'empire)

Je sais que ca parait superflu, mais vu les ingérences qu'on se prend dans ces domaines, autant l'inscrire noir sur blanc.

3- pour le CC bien, ça ne change pas vraiment. Ses pouvoirs actuels sont très très limités. il en aura un peu plus... mais sans aucune exagération.

4- par contre, j ai du mal à voir ou va se situer le codex judiciaire dans cette nouvelle structure.
Car il ne faut pas se leurrer, l'application de la justice a été un des gros points faibles dans les dernières années. Bon... j'admets que les procès sont devenus très rares, mais quand il y en a eu... il y avait souvent une grosse erreur dans la mise en accusation du procureur, et le verdict s'assimilait plus à une vendetta sur un accusé reconnu coupable d'avance.


5- d'accord pour le menage en GG, mais je conseille de cumuler toutes les chartes dans une sorte de guide... à l'usage des conseillers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 17:15

Si nous sommes trop explicites sur nos compétences propres ça pourrait poser problème si nous en gagnons de nouveau. Ne pouvons nous pas donner des domaines bien larges pour ne pas avoir à retoucher la chose?

Sabifax a écrit:
Je n'ai pas vu d'allusion au royaume, ni à la Lotha... si je ne me trompe pas, C'est parfait.

Totalement et absolument pas involontaire de notre part... Dit-il l'air de rien, le regard en coin vers le plafond et un large sourire de connivence sur le visage.

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Zezinho
Crieur
Zezinho

Date d'inscription : 29/06/2014
Nombre de messages : 630
Nom RR (IG) : Zezinho
Localisation : Je m'enfile des chiantos, alors à ton avis ?

Champs et Metier : Intermittent du spectacle royaumesque.
Voie : De l'autonomie et de la souveraineté Lorraine
Poste(s) au Castel : Redresseur de torts anciens

- : I

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 22:57

Merci pour vos remarques !
Reki, en ce qui concerne la peine de mort, non : dans une province qui essaie d'orienter son fonctionnement pour en finir avec les mesures qui déciment leur population, garder la peine de mort comme quelque chose de normal... ça va à l'encontre de la logique quoi. En revanche, en ce qui concerne le négatif, je me range totalement à l'avis de Brennos. Parole du(es) Tout Puissant(s) vaut Loi incontestable. Donc nous reprendrons dans l'explication (je changerais au moment de la version finale no soucy) la citation de B. que tu nous as mis devant les yeux. Ça marche.

Marjo, justement, on peut encadrer les fiefs de retraite des ducs, par un vote à la cdn, comme je l'ai prévu dans la Loi Fondamentale : si la majorité dit oui, alors il le reçoit (comme pour un baron etc), si la majorité dit non, alors il ne le reçoit pas. Suffit que j'ajoute un mot ou que je change un peut la tournure de la phrase déjà écrite, aucun problème.

Sabifax : Comme j'aime vos (tes) remarques. J'ai l'impression de me répéter dans l'éloge, mais bon.
-C'est parfaitement délibéré : un royaume imaginaire, par définition n'existe pas. Que les enfants perdus continuent d'y croire tout seuls, c'est leur problème, pas le notre et surtout nous n'avons pas à en souffrir. Par ailleurs, si la lotha continue d'empêcher (aidée ou pas) sa propre réforme, nous passerons par la voie populaire pour en sortir, un peu à l'instar des provinces allemandes qui ont pu le faire en germanie. Cette proposition de Loi Fondamentale et de fonctionnement, l'inscrit dans le marbre de nos capacités.
-Par ailleurs, tout comme Arda, si tous les domaines ne sont pas listés c'est justement pour ne pas être contraint le cas échéant de devoir le rajouter au coup par coup : l'autonomie et la souveraineté sont des principes juridiques clairs qui regroupent TOUS les domaines en première instance, comme j'ai bien fait exprès de mentionner dans la Loi Fondamentale.
-Par extension je comptais expliquer et expliciter le contrat héraldique et ce qui engage par ce biais un suzerain et son vassal (je l'ai fait rapidement pour certains domaines dans le troisième texte-explication de Loi Fondamentale, dans la partie cdn) au sein d'un dictionnaire un peu fourni, et de statuts plus courts et simples, dès le lendemain où nous aurons récupérés notre autonomie et donc notre hérauderie. Si on me laisse jusqu'à la fin de la semaine ouvrée je peux aussi vous présenter ça au moins partiellement (le dico est assez avancé en fait) dès à présent. Oui j'ai beaucoup écrit ces derniers mois, quand je n'étais pas ou très peu là.
-Le codex, sera, à la proposition (je crois) de Gertruden résumé dans la procédure juridique. Or, moi je l'inclue dans le système au sein du palais de justice, affiché publiquement là bas pour les acteurs (inculpé, proc' juge). Cette procédure, limitée au strict minimum (contingences In Gratibus), supervisée quelque peu par le new CC dès lors que ça touche aux droits et libertés fondamentaux (et ici c'est jurisprudence de cette assemblée), permet à la fois d'éviter (le plus possible, mais aucun système n'est parfait) les abus de pouvoir par voie de justice d'un côté, à un histrion qui pourrit la communauté de pouvoir s'en sortir par une simple pirouette de procédure ou de forme de l'autre côté. Un truc équilibré en sommes. Comme l'esprit de la justice au moment où ça été établi par Levan et LJS.
On est dans le bon sens, dans le respect le plus absolu de l'esprit des lois et des Coutumes du Tout Puissant (charte du juge, parole et donc règle de Lévan tout ça), et pas des lois pour des lois. Ce que je résume par la formule : "punir oui, pourrir non".
Ou encore pour se donner une idée du truc, c'est un modèle à l'anglo saxonne (un peu) ou à la berrichonne (un peu aussi) qui repose sur un cadre minimum, de bon sens, et qui se nourrit tout aussi simplement de jurisprudence intelligente. Voilà.
-Et enfin pour le guide à la place des chartes des conseillers... j'avoue que ça fait partie de ces textes indicatifs, de conseils, qui (dans ma tête au moins) ont vocation à être rapatriés à l'entrée du conseil.

Voili voilou. Un peu fatigué ce soir, donc si je me suis mal exprimé mea culpa, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois.

_________________
"Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi" Zé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeVen 3 Oct 2014 - 17:43

Merci pour les réponses.

J'attends que les autres membres du CC donnent aussi leurs commentaires.
et des élections ont été ouvertes pour avoir d'autres membres au CC, nous devrions donc avoir du sang neuf d'ici peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caoimhim
Intervenant majeur
caoimhim

Date d'inscription : 08/07/2008
Nombre de messages : 1721
Nom RR (IG) : caoimhim
Localisation : Verdun, Lorraine

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 5 Oct 2014 - 16:59

Hum, une petite question... très pratique avant de dire tout le mal, et le bien que je pense du projet...

Croyez vous vraiment que l'Empire, qui a failli envahir Nancy il y a deux mois, va laisser une nouvelle Genève se développer en son sein (ou a ses portes... c'est selon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 5 Oct 2014 - 17:43

Une nouvelle Genève?

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
palogar
Grand du Duché
palogar

Date d'inscription : 20/12/2008
Nombre de messages : 5341
Nom RR (IG) : Palogar
Localisation : Toul

- :
Rang FDL : Gouverneur des Ours de Toul


L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeDim 5 Oct 2014 - 22:28

Mes excuses pour le retard.

Je vais prendre le temps de regarder tout cela...

_________________
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Test_211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zezinho
Crieur
Zezinho

Date d'inscription : 29/06/2014
Nombre de messages : 630
Nom RR (IG) : Zezinho
Localisation : Je m'enfile des chiantos, alors à ton avis ?

Champs et Metier : Intermittent du spectacle royaumesque.
Voie : De l'autonomie et de la souveraineté Lorraine
Poste(s) au Castel : Redresseur de torts anciens

- : I

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 0:05

Alors ma réponse à la petite question, avant de répondre à tout le mal et peut être le bien, est la suivante :

-Savez vous la "nationalité" de qui est en CH à occuper et empêcher toute vie normale ?
-Savez vous qu'un duché ne peut pas être annexé, et que donc aucune occupation n'aboutira à quoi que ce soit ?
-Croyez vous que la Lorraine doit craindre 7 bretons (brigands à fortiori) naturalisés franc comtois en catastrophe par l'odeur d'un titre et de pouvoir alléché ?
Si je dois expliquer les raisons pratiques du pourquoi nous n'avons pas à avoir peur comme je l'ai fait au conseil, je le ferais. Aucun problème.
-Quant à la raison première du "pourquoi" gouverner avec la peur est la mort de l'esprit, et donc la mort de ce duché, j'y ai déjà répondu lors de ma première intervention ici : comptez vous vous convertir à une action d'ampleur faisant respecter nos droits et libertés inaliénables quand il restera combien de lorrains ? 100 ? 50 ? 10 ? quand il n'y en aura plus et qu'il sera trop tard ? Nous ne sommes plus qu'environ 200 âmes, et avec peut être même pas un quart de vraiment actif In Gratibus. Au vu du taux de mortalité annuelle, dans moins de deux ans il n'y aura plus assez de monde pour faire survivre cette province.
Donc, sous motif d'avoir peur d'un dictateur au relent de Deus Ex Machina, qui ne respecte rien de ses devoirs héraldiques, qui méprise ouvertement les significations de mots de la langue française (si certains inventent et imposent une définition aux autres sous peine de destitution -etc- je ne vois vraiment pas comment l'on peut se comprendre et échanger sereinement, et encore moins comment ceci peut être acceptable dans les Royaumes : où est le respect là dedans ?), on se laisse crever la bouche ouverte en disant amen et merci sinon bouhhhhh vous êtes comme Genêve (donc traitre, ennemi, hérétique, bref du pur délit de sale gueu** qui me révulse) occupée ?

J'ai connu certains lorrains beaucoup moins conciliants avec une dictature bien moins totalitaire et bien plus brillante il y a quelques années. Et j'en connais certain(e)s toujours avec cette flamme au cœur de la Justice et de la liberté qui eux, me donnent envie de me "battre" par la raison, de donner les outils pour essayer de sauver ce qui est encore sauvable en Lorraine. A vous de voir où vous désirez vous situer.
Maintenant, s'il m'est impossible de vous convaincre par la raison il faut le dire tout de suite, dont acte, vous n'aurez rien à craindre de ma part (je ne suis pas comme ceux que je condamne et je ne vais pas chercher l'appui d'un dictateur pour châtier ceux qui ne pensent pas comme moi), ça m'évitera simplement de perdre mon temps en vaines paroles (mon temps de présence est compté pour de vrai) et je comprendrais donc que votre vote sera "contre" le jour venu. Aucun problème. Ça n'empêche que je resterai ouvert à toute amélioration utile de votre part.
Je sais que je ne pourrais obtenir l'unanimité, ça n'existe nulle part. En revanche une large majorité de la population active, au vu de tous les gens que j'ai pu lire ou écouter, là... on verra. Après tout la majorité décide, il n'y a que ça qui compte vraiment.


Sourit sans malice.
=
Par ailleurs, est-ce ma faute, si l'autonomie des provinces, donc les droits & libertés des lorrains et de la Lorraine sont niés par l'entité impériale 9 fois sur 10 depuis 4 ans ? ma faute si leur propagande fait exprès d'assimiler l'autonomie (normale, naturelle, qui découle de la réalité In Gratibus, prédominance elle-même reconnue par Droit Divin levanesque) à l'indépendance ? Commençons par le commencement : pouvez vous définir l'autonomie ? car si cette base là n'est pas comprise, acquise, ou apprise (ou tout autre mot plus adéquat) alors il est vrai qu'il sera difficile de se comprendre. Et moi je suis pour que tout le monde puisse se comprendre le plus et le mieux possible dans notre belle et si riche langue française.


Puis :

Palogar, je vous en prie. Nous sommes là pour ça.

_________________
"Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi" Zé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barberine
Grand du Duché
Barberine

Date d'inscription : 22/01/2008
Nombre de messages : 4368
Nom RR (IG) : Barberine
Localisation : Vicomté de Dun et autres terres

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 9:06

Bonjour à tous les participants, et  merci à Zezinho pour cet immense travail de réunion et rédaction des textes.

Je suis ravie de voir qu'on prend la bonne direction des "droits fondamentaux ancestraux".

A mon sens c'est le seul chemin pour que la Lorraine continue d'exister. Cette Lorraine, dont je crains depuis des mois la disparition, d'une part car elle a été l'oubliée de la création des nouvelles "richesses" et ce malgré  proposition documentée et argumentée de solutions applicables et historiquement valables, et refusées  à l'époque. Même si on ne veut pas remuer le passé, c'est tout de même une des cause de la désertification de notre Duché.

D'autre part, pressurée, mise au pas par un pouvoir impérial, la plupart du temps despotique, soumise à un Royaume créé sur du vent, et dans l'impossibilité d'en sortir, c'est du moins ce qu'on essaie de nous convaincre en distribuant sanctions et procès à tous vents et pour le moins illégitimes, la Lorraine ne peut trouver son salut qu'en s'appuyant sur sa population, et encadrée par des textes qui la protègent.

Je  souligne donc, d'un clin d'oeil, cette "omission involontaire" de la Lotharingie.


La blonde puise dans son fût de mirabelle, histoire d'indiquer qu'elle ne croit pas au caractère involontaire de l'omission et reprend avant d'en proposer à chacun:

Ne voulant pas différer mes impressions, j'ai lu tout ce qui était proposé, et les différentes observations y afférant.
Je dois bien sur me replonger dans les détails pour analyser  quels points mettre en avant, mais pour faire court, la direction prise ici me convient tout à fait.

Nous sommes Lorrains,  fiers et capables de gérer  parfaitement notre Duché.  Montrons que nous en sommes capables.





_________________
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? 15062303032313923413392125
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
palogar
Grand du Duché
palogar

Date d'inscription : 20/12/2008
Nombre de messages : 5341
Nom RR (IG) : Palogar
Localisation : Toul

- :
Rang FDL : Gouverneur des Ours de Toul


L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 21:29

Après avoir lu la totalité des parchemins.

Eh bien...

Cherchant ses mots quelques secondes.

Pour commencer, je suis très favorable à ces changements.
Il nous faut effectivement un sursaut pour espérer sortir de cette spirale infernale qui décime la population lorraine.
L'orientation qui est tracée ici pourrait être ce sursaut.
En tout cas cela vaut la peine d'être tenté.


Marquant une nouvelle pause, cherchant la bouteille de mirabelle qu'il avait normalement toujours sur lui et s'apercevant qu'il l'avait laissé au CM de Toul.

Cela risque pour autant de ne pas être facile. Non pas forcément pour faire adopter un tel texte et par là même les principes nouveaux et fondateurs qu'il amène.
Mais plus pour lutter contre le poids de l'habitude et des usages qui sont les nôtres et qui vont souvent à l'encontre d'une telle direction qui place la liberté au centre de tout.

Si je transpose les concepts qui sont évoqués ici, par exemple au niveau de la maréchaussée, la tenue d'une liste des personna non gratta voir même des personnes ayant commis des délits est liberticide et peut donc être jugée comme allant à l'encontre du précepte de base.
En allant un peu plus loin, on peut s'interroger sur la nécessité de maintenir des douanes car cela pourrait aussi aller à l'encontre de la liberté des individus.

Sans compter qu'à tout vouloir libéraliser, ne met-on pas des contraintes à ceux qui veulent tout régenter au risque de les voir fuir la Lorraine ?

Je plaisante bien entendu - quoiqu'à moitié - mais tout cela pour dire que la mise en œuvre d'un tel état lorrain est une chose. Le fait de le conserver en est une autre...



_________________
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Test_211
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 21:36

Je pense, il marqua une pause, qu'il y a une différence entre :
- tenir un registre de personnes susceptibles de troubler l'ordre. Registre permettant de faire fluctuer le nombre de défenseurs au besoin.
- commettre des actions à l'encontre des personnes listées
- interdire la circulation ou l'accès à nos terres

Ils sont libres de venir, de passer, de partir. Nous sommes libres d'être prudents vis à vis de leur présence.


_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Zezinho
Crieur
Zezinho

Date d'inscription : 29/06/2014
Nombre de messages : 630
Nom RR (IG) : Zezinho
Localisation : Je m'enfile des chiantos, alors à ton avis ?

Champs et Metier : Intermittent du spectacle royaumesque.
Voie : De l'autonomie et de la souveraineté Lorraine
Poste(s) au Castel : Redresseur de torts anciens

- : I

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeLun 6 Oct 2014 - 22:36

Merci pour vos trois commentaires.
Barberine, je ne saurais trop vous remercier pour votre courage.
Palogar vous mettez le doigt sur l'essentiel : il faut savoir le vivre et le défendre cet état de liberté et de droits. Ce qui implique que notre -petite- communauté y mette du sien pour ne pas se laisser aller. Maintenant, ça ne nous lie pas les mains pour autant; ce n'est pas parce que l'on ne doit pas pourrir quelqu'un, que l'on ne possède pas la possibilité de le punir si lui-même pourrit notre communauté, notre duché. Ainsi deux choses :
l'avantage de la législation temporaire des conseils ducaux, c'est de pouvoir appliquer des mesures dites d'exception en cas de besoin.
Et comme l'a rappelé Ardarin, entre signaler et poutrer, il y a une marge. Entre être dans une liste un laps de temps limité ou ad vitam, encore une autre.
Pareil un exemple qui me passe comme ça par la tête. Un noble qui nous veut du mal dit "je monte une armée pour reprendre le château, j'ai le droit vu que les libertés fondamentales me le permettent"; certes ! mais ça n'empêche en aucun cas le duc de Lorraine, le reste de la population avec lui de monter aussi une armée pour briser l'armée indésirable. Vous voyez ? Le but est d'agir, en toute chose, pas se contenter de tout interdire et empêcher, alors qu' In Gratibus nous possédons de tant de possibilité formidables. Du coup en agissant de la sorte, on favorise l'émulation. Émulation qui donne envie de s'accrocher à nos vies lorraines... d'où combat contre la désertification.

Voilà en sommes. Et puis l'avantage d'un cc tourné aussi vers la défense de ce type de libertés fondamentales, c'est qu'il peut produire une jurisprudence pour des cas précis qui se présentent aussi. Ici aussi garde fou pour si besoin est, rappeler à la communauté de ne pas casser notre bien le plus précieux, nos droits et libertés communs.

_________________
"Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi" Zé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabifax
Grand du Duché
Sabifax

Date d'inscription : 31/10/2008
Nombre de messages : 5034
Nom RR (IG) : Sabifax
Localisation : Vaudémont

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeMar 7 Oct 2014 - 1:19

j'ai quelques petits points qui demande encore clarification, et je ne dois pas être le seul. Mais rien de majeur. Donc avant d'entrer trop dans le détail, j'aimerai savoir le plan pour la suite des choses.


Le CC et le CD vont voter pour une nouvelle 'loi fondamentale'... ?
Le CD va abroger, requalifier ou renommer les lois et les chartes....?


Ce n'est pas clair pour moi si on aura un 'codex' qui regroupe quelques définitions et concepts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeMar 7 Oct 2014 - 6:40

Je pense qu'on va faire les deux.

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Ardarín
Grand du Duché
Ardarín

Date d'inscription : 16/11/2006
Nombre de messages : 7217
Nom RR (IG) : Ardarín
Localisation : Vaudemont

Champs et Metier : Forgeron
Voie : Etat
Poste(s) au Castel : Vieux

- :

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeMer 8 Oct 2014 - 16:41

D'autres avis?

_________________
ici, j'ai batit.
L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? V4kr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-de-habsbourg.frbb.net/
Zezinho
Crieur
Zezinho

Date d'inscription : 29/06/2014
Nombre de messages : 630
Nom RR (IG) : Zezinho
Localisation : Je m'enfile des chiantos, alors à ton avis ?

Champs et Metier : Intermittent du spectacle royaumesque.
Voie : De l'autonomie et de la souveraineté Lorraine
Poste(s) au Castel : Redresseur de torts anciens

- : I

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitimeMer 8 Oct 2014 - 19:58

Oui à vos deux points, Vicomte. Comme écrit ouvertement dans la Loi Fondamentale (constitution) tout ce qui sera contraire à elle sera de facto caduque. Donc à ranger dans la partie mise en caducité adéquate. Tous les textes de fonctionnements internes, d'arrêtés locaux seront rapatriés à l'entrée de chaque institution concernée. Les points les plus utiles/importants de certaines lois (et en cela faut pas hésiter à les dire, si quelque chose m'échappe) seront listés pour les soumettre au nouveau CC afin de faire valider (ou pas d'ailleurs) les premiers points de jurisprudence.
Et je me suis proposé pour "tout" faire en 24/48h* le jour où nous aurons décidé dans la règle de l'art de promulguer ce nouveau fonctionnement/Loi Fondamentale.

Quant au codex/procédure, j'ai ressorti l'intervention de Gertruden, qui je crois reprenait les interventions/le travail précédent (fait avec le CC ? je ne saurais dire) :


Spoiler:
 

Sans avoir encore eu le temps de l'analyser dans le détail, je suis pour cette procédure minimale. Et comme je le disais précédemment je souhaite qu'elle soit promulguée puis affichée publiquement à l'entrée du palais de justice (et en gargote bien sur) pour les acteurs concernés (inculpé, proc', juge etc). Pourquoi rattachée au palais de justice ? simple. Tous comme tous les textes qui sont attachés à une institution quelconque, ils ne sont pas prioritaires (dans l'absolu un proc' et un juge doivent suivre les contingences In Gratibus, la charte du juge de Droit Divin, et les paroles de Levan LJS qui font Loi = "coutumes ancestrales des Royaumes", rien d'autre ne les engage pour de vrai), et ne servent principalement qu'aux acteurs concernés.



* HRP / Je me suis proposé, parce que je connais cette grande galerie et qu'en son temps, j'ai corrigé/modifié partiellement son fonctionnement et sa disposition. Parce qu'irl, les jours où je peux être libre, en bon geek que je suis, je suis capable d'y passer une quantité d'heure incroyable juste pour que tout soit niquel pour tous les autres joueurs sous les 24/48h. Parce qu'ayant pensé de longue date cette transformation proposée, je pense être en mesure de l'appliquer impecc' sans être obligé de passer x semaines à tâtonner. Parce que tâtonner dans ce cas précis ça signifie en faire pâtir tous les autres joueurs de la communauté.
Mais attention rien d'obligatoire : si quelqu'un d'autre préfère le faire à ma place, si quelqu'un d'autre sait exactement tout ce qu'il doit faire, et comment ranger/classer/récupérer ce qui doit être fait, je laisse ma place bien volontiers. Pareil si on me confie cette responsabilité, je m'engage afin d'éviter tout doute, toute polémique, tout scénario où on craindrait que je n'abuse de ce travail pour les intérêts personnels de mon perso, de rendre immédiatement après avoir finit ce travail, tous les droits de modo que l'on pourrait me confier sur la GG. J'y ajouterais bien volontiers qu'en cas de défiance à mon égard à postériori, je mets ma permanence dans cette communauté dans la balance, à savoir que si quelque salo*erie était faite venant de moi joueur, alors je m'engage à partir sur le champs et à ne plus jamais réapparaitre embêter qui que ce soit dans la sphère Lorraine.
Voilà le "package" proposé pour être tout à fait clair.

_________________
"Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi" Zé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Empty
MessageSujet: Re: L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'avenir de la Lorraine : changer notre fonctionnement, ou mourrir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» dofus va changer nerf fm exos, nerfs vulnés , nerf énis pa
» Lois en vigueur dans notre pays
» levons notre verre à la santé et prospérité de Tayeul!!
» Matchs Haute-Normandie - Lorraine du 12 octobre
» Les génériques de notre jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel de Nancy :: Donjon Central :: Grande Bibliothèque Lorraine et Archives du duché :: Archives de Lorraine :: archives des anciens conseils ducaux :: Archives des anciens conseils :: archives du duc Zezinho mai juillet 63-